Games & Hobbies,
52 MINS

[Critique] Ready Player One : Notre avis sans langue de bois

mars 30, 2018
MP3

Pour ce nouvel épisode, on s’attaque au gros morceau Ready Player One, le dernier Steven Spielberg. Un film qui peut marquer l’histoire du cinéma, on vous explique pourquoi à travers ce podcast !

Ready Player One est l’adaptation du roman éponyme « Player One » d’Ernest Clyne sorti en 2011. On se retrouve en 2045, dans un monde dystopique où les humains font face à plusieurs crises (énergétique, climatique, sociale…). Pour sortir de ce quotidien morose, les humains ont la possibilité de s’adonner à l’OASIS, un réseau mondial de réalité virtuelle qui peut réaliser tous les fantasmes par l’intermédiaire de casques et capteurs haptiques. Cette solution a été créée par James Halliday, entrepreneur geek que l’on peut rapprocher d’un Steve Jobs ou Mark Zuckerberg, qui va trouver la mort. A la suite de son décès, un jeu de piste se met en place pour trouver un easter egg qui permettra à son possesseur de gagner sa société GSS, ainsi que 500 milliards de dollars.

ready player oneOn suit donc les péripéties de Wade Watts, jeune orphelin de 17 ans qui se met en quête de cet easter egg en bon fan de l’OASIS et de son créateur. A travers cette aventure, Wade devra affronter la corporation IOI (Innovative Online Industries) et son big boss Nolan Sorrento, qui fera tout pour accomplir son sombre dessein.

Ready Player One est un projet « casse gueule », pouvant être perçu comme une succession de clichés autour de ses références pop culture jeux vidéo/cinéma. Steven Spielberg a-t-il réussi son pari ?

Découvrez notre avis avec ce podcast 100% spoils ou à travers notre critique écrite sans spoils.

Ready Player One image critique écrite

 

Crédits :

Back to the future – OST

a-ha – Take On Me

Van Halen – Jump

Date du tournage: 29/03/2018

 

Laisser un commentaire

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Scroll to top