Latest Posts

Dunkerque : Un chef d’oeuvre qui ne plaira pas à tout le monde, selon les critiques

A quelques jours de la sortie du dernier film de Christopher Nolan, Dunkerque, les critiques Américaines tombent et elles sont … excellentes.

Dunkerque

Depuis le 11 juillet dernier, les journalistes américains et britanniques peuvent librement donner leur avis sur Dunkerque, le dernier film de Christopher Nolan. Celui-ci nous conte l’histoire autour de l’Opération Dynamo, en 1940, où les troupes Françaises et Britaniques ont permis l’évacuation de plusieurs centaines de milliers de soldats alliés, en menant bataille contre l’implacable armée Nazi.

Comme vous pourrez le voir les tweets sont en majorité unanimes au sujet du film. Il est d’ailleurs conseillé d’aller voir Dunkerque en IMAX, pour profiter de l’incroyable qualité de la pellicule 70mm utilisée par Christopher Nolan.

 

 

Alicia Malone – Fandango

Dunkerque : Intense ! Trois histoires différentes, trois arcs narratifs. Presque un film muet, une bande-son incroyable. Pourra diviser. J’ai adoré ! Voyez-le en 70mm !

 

Ali Plumb – Radio 1 :

 

« Dunkerque est un film de guerre, mais pas comm ceux que vous auriez pu voir auparavant. C’est un film qui vous transporte au plus près de la situation. C’est bruyant et brutal. »

 

Erik Davis – Fandango :

« De la mise en scène au montage en passant par la photo et la musique, Christopher Nolan prouve une nouvelle fois grâce à Dunkerque qu’il est l’un des meilleurs cinéastes de notre époque. »

 

Jason Guerrasio – Business Insider :

« Dunkerque met une claque, tout en étant TRÈS différent des autres films de Nolan. À voir absolument en IMAX. Tom Hardy n’a que dix répliques, mais il est incroyable. Et Harry Styles sait jouer !!! »

 

Eric Eisenberg – Cinemablend :

« Dunkerque est excitant et beau, surtout en Imax 70 mm. Mais on ne peut pas ignorer qu’il n’y a aucun personnage qui se démarque. »

Notez que ce dernier tweet mentionne un élément qui pourrait être perçu comme un défaut. En effet, le film ne mettrait pas suffisamment en avant la personnalité de ses personnages. Ce constat colle avec le désir de base de Nolan, qui souhaitait mettre la bataille véritablement au coeur du film. Donc, peu de dialogues au programme et surtout des plans/scènes épiques. Un choix de raison mais qui, s’il n’est pas maîtrisé, peut perdre une partie des spectateurs, notamment par manque d’empathie auprès des différents protagonistes du film. Nous voilà prévenus, Dunkerque semble être une oeuvre exceptionnelle mais qui divisera sans doute les foules par ses choix artistiques (très) particuliers.

Dunkerque débarque dans nos salles obscures le 19 juillet prochain.

Related posts:

Laisser un commentaire

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Scroll to top