Latest Posts

[E3 2017] Xbox One X : Le retour raté du roi ? 

Microsoft faisait le show hier soir pour la conférence Xbox E3 2017, en dévoilant sa nouvelle Xbox One ultra puissante.

Tout est allé très vite et dès les premières minutes, l’équipe de Phil Spencer nous a montré les couleurs de la soirée : puissance et efficacité. Rien de tel pour frapper un grand coup que de dévoiler d’emblée une nouvelle console. Techniquement parfaite, la Xbox One X est dotée de 6 téraflops de puissance de calcul cadencés à 1,172 GHz, 12 Go de RAM GDDR5, 326 Go de bande-passante, ce qui lui garanti  de la 4K sur les écrans compatibles ainsi que de plus beaux graphismes en 1080p le supersampling. Ce n’est pas tout car la bougresse est également très petite, ce qui repousse encore plus les critiques de la Xbox One première du nom. C’est peut être la une des plus grosses motivations de Microsoft : faire oublier le désastre autour de la sortie de sa première version Next Gen. Pari réussi ? Oui … mais non.

Soyons honnête, la Xbox One X a tout pour conquérir le coeur des gamers les plus exigeants. Tout ? Pas vraiment en fait. Il lui manque, une chose essentielle, ce qui fait la différence entre une bonne console et un simple PC, de grosses exclusivités.

Après avoir dévoilé son « monstre de technologie », Microsoft a tout fait pour faire le show, sans véritablement marquer les esprits. Et ce n’est pas la présence d’un pianiste sur scène pour Ori and the Will of the Wisps, la dernière Porsche en exclu pour Forza 7 ou pour finir la pub « originale » de Crackdown 3 avec Terry Crew qui nous feront dire le contraire. Trop peu de titres exclusifs ont été présentés ce soir là.

Xbox présente en exclusivité Assassin’s Creed Origins alors qu’il lui aurait fallu un Red Dead Redemption 2.

Assassin’s Creed Origins arrive sur Xbox One… et sur toutes les autres plateformes PS4 et PC. Rien de bien folichon dans cette annonce du retour de la franchise d’Ubisoft, notamment lorsque l’on nous présente une vidéo gameplay très classique et malheureusement sans surprise.

Aucun « One More Thing », on fait le taf et on s’en va !

La conférence touche à sa fin et aucune véritable annonce surprise ne vient égayer nos cœurs de gamer. Certes la rétrocompatibilité des jeux Xbox 1 est un beau cache misère, mais nous aurions espéré plus. Nous attendions de l’inédit, un véritable tour de force avec la présentation d’une nouvelle licence forte, d’un Halo 6 ou, soyons fous, d’une vidéo gameplay de Red Dead Redemption 2 avec une exclu temporaire lors de la sortie #GTAIV (salade, tomates, oignons). Cette conférence mou du genou, laisse la grande porte ouverte à Sony et ses PS4 pour dévoiler son line-up riche en exclus.
Xbox a tenté ici de reprendre sa place de console la plus puissante du monde, comme elle l’avait été, jadis. Cela semble réussi, mais n’oublions pas que ce qui a fait le succès de la première Xbox, c’est ses jeux avec notamment Halo. Sans véritables exclusivités, la Xbox One X n’est rien d’autre qu’un bon vieux PC, disponible le 7 novembre à 499€.

Related posts:

Laisser un commentaire

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Scroll to top