Latest Posts

Uwe Boll jette l’éponge : Le cinéma perd un de ses plus mauvais réalisateurs

Le cinéma perd l’un de ses plus grand génie de la série Z à très petit budget. En effet, Uwe Boll l’homme qui est considéré comme l’un des plus mauvais réalisateur à ce jour et créateur de film tel que Blubberella où il incarne Hitler, se retire de la production cinématographique.

Uwe Boll n’est pas connu pour ses grands films mais plutôt pour ses adaptations de jeux vidéo à petits budgets comme House of the Dead, BloodRayne, Dungeon Siege, le très violent Postal ou encore Far Cry. Cette liste non exhaustive de notre réalisateur est tout à fait représentative du bas niveau de ses productions qui sont en plus de véritables tortures pour les fans de jeux vidéo que nous sommes. Mais ce ne sont pas les fans des jeux vidéo qu’il a passé à la moulinette, ou encore les mauvaises critiques qui l’ont fait abandonner le monde du cinéma. En réalité, Uwe Boll pense que le marché pour ses petites productions est mort.

Effectivement, Rampage: President Down sera son « chant du cygne » et voilà ce qu’il dit sur son départ de l’industrie :

« Rampage sera visible sur Netflix, en DVD, ou sur Itunes ou où vous voulez. Ils disent « c’est un film merveilleux ! J’ai aimé blah, blah, blah » et ensuite ils regardent Avengers. Avec le streaming partout il y a des tonnes de films et vous n’avez pas d’impact. Le marché est mort. Vous ne faites plus d’argent sur les films car le marché mondial des DVD et Blu-ray est tombé de 80% ces trois dernières années. C’est la vrai raison; je n’ai plus les moyens de faire des films. Je ne peux pas retourner à la réalisation de film étudiant car j’ai fait tellement de film dans ma vie, et je ne peux pas faire des films de moins en moins cher à mon âge. C’est une honte. Je serais heureux de continuer à faire des films mais ce n’est financièrement pas profitable. »

Raging Boll un homme tout terrain !

On le surnomme Raging Boll  depuis qu’il a mis quatre journalistes KO sur un ring de boxe (un crochet par critique négative). Mais ce champion catégorie Z ne va pas se relever de si tôt au vu du flop de ses deux derniers films. En effet, il auto finance ses films depuis plus de dix ans :

« J’ai utilisé mon argent depuis 2005 et si je n’avais pas fait ces stupides films basés sur des jeux vidéo, je n’aurais jamais fusionné mon capital et donc je pourrais dire : « faisons le film sur le Darfur ». Je n’ai pas besoin d’une Ferrari ou d’un yacht. J’ai investi dans mes films et j’ai perdu de l’argent. »

Boll a donc perdu son argent sur ses deux derniers films réalistes Attack on Darfur et Assault on Wall Street. Malgré tout, il pense sincèrement que son film sur Wall Street est meilleur que la suite d’Oliver Stone : Wall Street 2. Malheureusement, pour lui son problème est qu’il ne peut obtenir de star tel que Michael Douglas pour ses films.

On vous laisse avec la bande annonce de son dernier film Rampage. De quoi vous faire un avis sur la qualité de ses productions, et qui sait, peut être que sa reconversion sera une réussite. On imagine facilement le retrouver sur un ring à l’instar de Mickey Rourke qui était passé d’acteur à boxer dans les années 90. Mais pour le moment il va simplement s’occuper de son restaurant le Bauhaus à Vancouver qui a de très bonne critique culinaire. Comme quoi on peut être mauvais au cinéma et bon en cuisine, ça donne de l’espoir.


 

Related posts:

Laisser un commentaire

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Scroll to top