Étiquette : PC

Un an après son annonce à l’E3 2017, A Way Out montre le bout de son nez sur PS4 et Xbox One. Le titre d’EA était surtout attendu pour son système de jeu exclusivement orienté mulijoueur. Que … ou plutôt combien vaut-il exactement ? 

A Way Out vous met aux commandes de Vincent et Léo, deux criminels qui vont s’associer pour s’évader de prison. Au début du jeu, vous pourrez sélectionner votre personnage selon vos affinités avec leur passé et leur caractère respectif. Ce n’est d’ailleurs pas un simple choix, celui-ci influera directement l’orientation des actions que vous devrez effectuer tout au long de l’histoire. Par exemple, Léo est plus impulsif et violent, il aura donc tendance à foncer dans le tas alors que Vincent plus calme et calculateur sera plus enclin à se diriger vers de la négociation et de l’infiltration. Vous l’aurez compris, nos deux héros useront de leurs compétences respectives au cours des différentes phases de jeu et il sera important de bien se synchroniser pour avancer.

A Way Out

A deux sinon rien

Trop peu de jeux sortent aujourd’hui avec cette particularité pour ne pas la souligner : A Way Out se joue uniquement en multijoueur en écran scindé (local ou online). Comprenez ici que vous devrez absolument être deux pour avancer dans l’histoire. Cerise sur le gâteau, le jeu en ligne est possible sans que deux copies du jeu soient nécessaires.

Un enchainement de mini-jeux

Le titre d’Hazelight se compose de nombreux mini-jeux de toutes sortes. On y retrouve ainsi les classiques QTE (action contextuelle ndlr) mais aussi des phases d’infiltration, de gunfight et de pilotage (en mode savonnette). Le tout devra se jouer obligatoirement à deux de façon synchrone ou asynchrone selon les scènes. Nous ressentons clairement l’influence des productions de Telltales Games (The Walking Dead : The Game, The Wolf Among Us…) ou encore des classiques du genre de Quantic Dreams (Heavy Rain, Beyond Two Souls…) au coeur du gameplay du jeu.

A Way Out

Bien que variés, ces différents passages sont d’un classique et d’une platitude déconcertante. L’infiltration nous renvoie notamment aux basiques du genre datant d’une dizaine d’années. Sans oublier les gunfights et les passages de conduite qui se contentent du minimum syndical.

Heureusement, l’ensemble des mini-jeux variés mettent au coeur la collaboration entre les joueurs, c’est d’ailleurs l’un des gros points forts de A Way Out. L’intérêt limité d’une action que vous auriez dû réaliser en solo devient tout de suite plus intéressante et divertissante à deux. Ce système vous permettra d’ailleurs de vivre les scènes de plusieurs points de vue et d’en apprendre plus sur le caractères de vos personnages respectifs.

A Way Out

Ce dernier point nous amène à une autre force du jeu : ses héros. Léo et Vincent sont aussi différents qu’attachants et au fur et à mesure que les heures passent, nous ne pouvions qu’apprécier l’alchimie entre les deux compères et surtout avec les joueurs. Dommage que le scénario ne soit pas à la hauteur et bourré de clichés nanardesques. Si A Way Out était un film, il ne vaudrait guère plus qu’une énième production de Steven Seagal, ce qui n’est pas totalement négatif pour les connaisseurs.

Pour finir, la réalisation est très hétéroclite. Nous avons d’un côté une animation et des graphismes datés et d’un autre, une mise en scène très agréable. Nous avons beaucoup apprécié la patte cinématographique présente tout au long du jeu, avec une très bonne surprise dans son dernier tiers.

A Way Out

En conclusion nous pouvons dire que A Way Out est très inégal. Nous avons d’un côté, un jeu centré autour du multijoueur sur écran scindé, ce qui est une excellente chose par les temps qui courent. Malheureusement, nous avons d’un autre côté un enchainement de mini-jeux aussi variés que limités, le tout agrémenté de lacunes techniques.
Autant d’un point de vue divertissement qu’au niveau marketing, A Way Out évite le naufrage par l’utilisation ostentatoire du multi local en écran scindé. Un mode très délaissé ces dernières années au grand dam de certains joueurs. Si le succès est au rendez-vous, nous pourrions espérer un retour en force du genre dans un futur proche.

Si vous êtes un joueur occasionnel et que vous cherchez un petit jeu « sympa » à faire avec un ami sur place ou à distance, foncez. Pour tous les autres, sortez du placard vos anciens Halo (1,2,3), Goldeneye 64 ou encore TimeSplitters en attendant qu’un nouveau jeu avec un multi local digne de ce nom débarque.

Crash test

La note du Crash Test de A Way Out sur Xbox One, PS4 & PC est de 14,99€

Mais qu’est ce qu’un Crash Test ? Contrairement aux nombreux tests que l’on peut trouver, la note finale est donnée à travers un prix d’achat conseillé. Partant du prix de vente neuf constaté (29,99€ dans le cas de A Way Out), Crash Test tacle là où ça fait mal et vous donne la véritable valeur d’un jeu. Pourquoi payer trop cher ses jeux vidéo ?

Après la trilogie au cinéma, La Planète des Singes va avoir le droit à son jeu vidéo

Par l’intermédiaire des studios Imaginati, la nouvelle division jeu vidéo du studio Londoniens baptisée « Imaginarium » vient d’annoncer le jeu video « Planet of Apes: Last Frontier ». Pour rappel, Imaginati n’est autre que le studio derrière la bluffante performance capture de la récente trilogie La Planète des Singes.

la planète des singes performance captureLa Planète des Singes: Last Frontier sera un jeu vidéo d’aventure cinématique, prenant place entre les événements de « La Planète des singes : L’Affrontement » (deuxième film de la trilogie) et « La Planète des singes : Suprématie » (le troisième actuellement en salle, lire notre critique).

Planet of the Apes: Last Frontier reprendra la même technologie de performance capture utilisée pour cette trilogie reboot orchestrée par Imaginarium Prouctions. Prenant donc place, un an après La Planète des singes : L’Affrontement, l’intrigue se concentrera sur la rupture d’une faction de singes ayant pris refuge dans les « Rock Mountains » en pleine guerre contre les humains. Cependant, ils seront contraints de descendre de la vallée où sont les humains car l’hiver approche et les vivres se font de plus en plus rares. On nous promet une histoire qui n’est pas manichéenne, où les décisions ne seront pas « noires » ou « blanches », sans réels héros ou méchants. Les pistes sont brouillées.

Les joueurs auront l’opportunité de contrôler les deux camps, singes et humains, tout en sachant qu’il s’agira de personnages originaux, qui pourront vivre ou mourir en fonction de la décision du joueur et de ses actions. Par conséquent, le jeu proposera plusieurs fins en fonction des actions survenues.

On a déjà entendu tout ça, il ne reste plus qu’à voir le résultat de ce « Planet of Apes: Last Frontier » prévu sur PS4, Xbox One et PC pour cet automne 2017.

Comme on est pas des bêtes, on vous laisse avec le trailer du jeu, ainsi qu’une vidéo de gameplay !

Dragon Ball FighterZ n’en finit pas de déchaîner les passions, avec la publication partielle de son casting et des infos sur la bêta à venir

Soyons clair, Dragon Ball FighterZ est le projet DBZ le plus fidèle et le plus attendu des fans de la série, sous la houlette du studio Arc System Works (Guilty Gear, BlazBlue). Le hypomètre est à son maximum, surtout quand Bandai Namco, conscient de l’attente, fait languir les joueurs en diffusant par petites salves, les informations sur le jeu.

Aujourd’hui, on vous reparle de Dragon Ball FighterZ car nous avons la liste (partielle) des personnages, tout du moins, de ceux qui seront inclus dans la prochaine bêta en septembre :

• Goku
• Vegeta
• Gohan ado
• Trunks ado (Trunks du futur)
• Piccolo
• Krilin
• Freezer
• Cell
• Majin Boo (le gros, pote d’Hercule)

Voilà une belle première liste, Bandai Namco s’étant bien gardé de dire le nombre de personnages qui composeront le roster final. Doit-on attendre des DLC avec persos supplémentaires, skins… ? L’avenir nous le dira mais cela semble plutôt logique, tant le potentiel de DLC est énorme sur un jeu attendu comme celui-ci.

Dragon Ball FighterZ
Concernant la bêta, elle se déroulera du 16 au 18 septembre prochain mais nous ne connaissons pas encore les modalités d’inscription pour les européens et américains, seulement pour les japonais. On sait notamment que cette bêta japonaise devrait concerner environ 10 000 joueurs, ce qui est assez limité.

En attendant, sachez que Dragon Ball FighterZ est toujours prévu pour début 2018 sur PS4, Xbox One et PC avec des améliorations sur PS4 Pro et Xbox One X.

Dragon Ball FighterZ

Doom version reboot 2016 prévoit d’ouvrir sa porte des enfers ce week-end pour tous les nouveaux joueurs

Doom repointe le bout de sa queue fourchue à l’occasion de sa nouvelle mise à jour 6.66, chiffre démoniaque pour une petite révolution dans le jeu. En effet, cette MAJ fait disparaître le Season Pass et veut proposer une nouvelle expérience multijoueur. En détails, ce Doom 6.66 améliore les notifications de frag et le remplacement des Modules de Hack par des Runes pouvant être équipées de manière permanente.

Tous les joueurs de Doom auront donc accès aux DLC déjà parus composés de 9 cartes, 3 armes, 3 démons jouables, de nouveaux équipements et de nouvelles armure. Sur le multi, la progression est remise à zéro mais pas d’inquiétude pour les joueurs de longue date, ils auront un badge Vétéran pour prouver leur loyauté, ainsi que la possibilité de garder certains éléments débloqués. L’honneur est sauf.

doomDans un élan de bonté et pour célébrer cette MAJ 6.66 de Doom, l’éditeur Bethesda offre une version d’essai ce week-end pour les nouveaux joueurs: les deux premiers niveaux de la campagne solo, tous les contenu du multijoueur et le mode SnapMap (éditeur de niveaux).

A titre personnel, cela me donnera l’occasion de retester le multi qui était catastrophique lors de la bêta du jeu. Une déception compte-tenu de la popularité du jeu original sur le multi alors que ce reboot 2016 propose l’un des meilleurs mode solo pour un FPS de cette génération. Osons espérer que cette refonte du multi donne à Doom, son aura d’antan !

doom

Ce week-end gratuit de Doom débute aujourd’hui à 20h pour se terminer dimanche à 20h. Voici la note complète du patch 6.66 pour les plus  curieux:

Multiplayer

  • Fixed an issue where textures appeared to glow on the player’s character.
  • Fixed an issue in Multiplayer where players would respawn frozen at the beginning of a Freeze Tag round.
  • Fixed an issue in Multiplayer where parts of the player model appeared transparent in some circumstances.
  • Fixed an issue where players would disconnect from a match under certain conditions.
  • Fixed an issue in Infernal Run where picking up the ball when out of ammo would cause problems with passing or receiving the ball.
  • Fixed an issue with the Multiplayer Challenge “Aimbot Hax” where Reaper Longshots would not count towards challenge completion.
  • Fixed an issue in Multiplayer with inconsistent power item spawns on Outbreak.

SnapMap

  • Added rotate on XYZ axis to the Grab Object manipulate controls
  • Added setting to remove network limitation on single player only maps.
  • Resolved various freeze and crash bugs.
  • Fixed various matchmaking and lobby issues.
  • Fixed visual bugs that result from combining specific HUD elements
  • Fixed various freezes and crashes with using Campaign Model.
  • Fixed coop crash with Bob and Rotate settings.
  • Fixed bug that caused AI to run into blocking volumes set to Block Demons and AI Sight.
  • Improved collision issues causing AI to partially fall into blocking volumes set to Block Demons.

Ubisoft a la bonté d’offrir Watch Dogs 2 sur consoles, du moins pendant une période d’essai de 3 heures.

Watch Dogs 2 a clairement meilleure presse que son prédécesseur mais il n’a pas eu des ventes suffisantes pour Ubisoft. En même temps, si on se replace dans le contexte de sa sortie le 15 novembre 2016, il devait faire face à des mastodontes : Call of Duty Infinite Warfare, Battlefield 1, Titanfall 2 ou encore Dishonored 2. On a connu mieux comme fenêtre de lancement pour se faire une place auprès des jeux dépassant le million de ventes.

Ubisoft joue la stratégie de l’ouverture pour faire connaître Watch Dogs 2 auprès des joueurs qui seraient passés à côté. Honnêtement, ça serait dommage de ne pas lui accorder sa chance, car le jeu est vraiment très bon dans son gameplay et son ambiance.

En bref, cet essai de 3 heures est d’ores et déjà disponible sur PlayStation 4, tandis que les joueurs Xbox One devront patienter jusqu’au 24 janvier prochain pour s’y essayer. Notez que vous aurez accès au jeu complet, incluant la coop et le multijoueur  (PS+ et Xbox Live Gold requis). Bien entendu, si vous voulez acheter Watch Dogs 2 à la suite de vos 3 heures d’essai, votre progression sera conservée.

Cependant, il semblerait que cette offre ne concerne que les joueurs consoles car pour la version PC, Ubisoft semble botter en touche. A priori, pas d’essai pour les joueurs PC, dommage.

Retrouvez notre podcast sur Watch Dogs 2 ou tout simplement notre test en cliquant sur l’image ci-dessous :

watch dogs 2 crash test

Scroll to top