Mois : octobre 2016

UNCHARTED : L’Indiana Jones des jeux vidéo a trouvé son réalisateur

Le réalisateur d’Uncharted vient d’être choisi, la production du film s’accélère.

Sony Pictures a enfin trouvé son réalisateur pour Uncharted ! Selon Deadline, le studio a engagé Shawn Levy (Réalisateur de Stranger ThingsNight at the Museum, Real Steel) pour diriger l’adaptation du jeu vidéo. Il sera accompagné de Joe Carnahan (NarcThe Grey) à l’écriture. Ce choix tardif explique sans doute pourquoi le film a récemment été retiré du catalogue des sorties du studio, précédemment prévu pour une sortie le 30 juin 2017. Aucune nouvelle date de sortie n’a, pour l’instant, été communiquée.

Basé sur le jeu vidéo d’action-aventure Uncharted: Drake’s Fortune de Naughty Dog et Sony Interactive, l’histoire suit un descendant de l’explorateur Sir Francis Drake, un chasseur de trésor du nom de Nathan Drake. Celui-ci part en quête de l’emplacement de l’El Dorado, la fameuse cité d’or perdue des Incas. Vous l’aurez deviné, son chemin sera parsemé d’embûches avec l’arrivée de créatures mutantes, de descendants Espagnols et Nazis qui rechercheront également à connaitre l’emplacement de cette cité d’or.

Il y a eu trois suites à Drake’s Fortune, avec la dernière en date, Uncharted 4: A Thief’s End, qui est sorti en mai 2016.

Uncharted est une production Arad/Atlas Entertainment, avec Charles Roven, Avi Arad, Alex Gartner, et Ari Arad à la production.

JoeyStarr grogne dans TITANFALL 2

En plus de l’arrivée d’un solo, Titanfall 2 s’est offert la voix de JoeyStarr pour sa version française.

C’est dans une des plus grosses productions de cette fin d’année que JoeyStarr a décidé d’offrir son timbre de voix. Le rappeur et acteur donnera sa voix à un personnage de TitanFall 2 : Kuben Blisk. Celui-ci tient le rôle du Commandant du groupe de mercenaires Interstellar Manufacturing Corporation (IMC).

Au delà d’offrir sa voix et ses talents d’acteur, JoeyStarr a vraiment été séduit par le personnage qu’il interprète, comme il le déclare lui-même :

« Le personnage de Blisk est vraiment intéressant : il est déterminé et sa personnalité transpire bien à travers ses répliques, il participe vraiment à l’ambiance du jeu. C’est pour cette raison que j’ai accepté ce projet, nouveau pour moi. J’ai vraiment adoré contribuer au rythme du jeu en doublant ce personnage. »

Côté scénario, Titanfall 2 se concentrera sur le fameux lien unique entre un pilote et son Titan, tout au long de l’aventure et surtout à travers un grand nombre de situations explosives. Espérons cependant qu’il ne se résumera pas, comme son trailer, en deux minutes.

Titanfall 2 sera disponible le 28 octobre sur PS4, Xbox One et PC.
Notez qu’une série télé serait également en développement chez LionGate. Malheureusement, étant donné l’absence de nouvelle information, nous pouvons imaginer que le projet a été abandonné, notamment face aux coûts très élevés d’une telle production.

Westworld: la chasse aux Easter eggs de Bioshock

En complément de notre réflexion sur la série Westworld et les rapports qu’elle entretient avec les jeux vidéo, nous vous proposons d’en découvrir plus sur ces « étranges » similitudes. En effet, il y a quelques jours, Jonathan Nolan, producteur exécutif de Westworld était à la Comic Con de New York et a confié que la série était inspirée par les jeux vidéo, notamment GTA et Bioshock. En tant que fan du jeu et admirateur du génial Ken Levine, grand manitou de Bioshock, il semblerait que Nolan et son équipe aient pu rendre quelques hommages vidéoludiques à travers Wesworld.

En effet, l’analyse de certains fans a permis de détecter des Easter eggs (clin d’œil) au sein de Westworld, cachés en arrière-plan pour les Sherlock en herbe. Pour preuve, la comparaison entre une tête de mannequin et Sander Cohen, personnage bien connu du premier Bioshock. On remarque une ressemblance certaine, même sans la moustache.

bioshock sander cohen
westword bioshock head

Une théorie qui a du sens quand on prend en compte que Nolan admire Bioshock et aime glisser des références pour les observateurs avertis. En effet, outre le fait d’avoir déclarer que Bioshock était pour lui « le divertissement le plus instruit et le plus réfléchi de ces 10 dernières années » (Alléluia !), Nolan a aussi confié à Entertainment Weekly que Westworld contiendra des Easter eggs du film original.

Pour le moment, ce ne serait que le seul Easter egg détecté par la communauté mais nul doute que d’autres références se cachent dans la série. N’hésitez pas à nous dire si vous aussi, vous avez pu remarquer les « glitchs » qui peuvent se cacher dans les prochains épisodes de Westworld.

Qui sait, peut être que Rockstar vont eux aussi glisser un easter egg dans Red Dead Remption 2 ?

Westworld : Et si Red Dead Redemption était un parc d’attraction ?

Westworld est sans conteste la série à ne pas louper de cette fin d’année. Véritable projet pharaonique de plus de 100 millions de dollars, que vaut exactement la série qui veut détrôner Game of Thrones ?

Westworld est une série américaine de science fiction/western créée par Jonathan Nolan et Lisa Joy et produite par J. J. Abrams et Bryan Burk. Diffusée depuis le 2 octobre dernier sur HBO, elle s’inspire du film Mondwest (Westworld), sortie en 1973, écrit et réalisé par Michael Crichton.

westworld
Côté histoire, on retrouve une intrigue du genre assez classique sur le papier, mais diablement efficace une fois à l’écran. Westworld est un parc d’attraction dans un futur « proche » permettant aux visiteurs (appelés « nouveaux venus ») de passer une journée dans un Ouest Américain du XIX siècle plus vrai que nature. Ce monde ouvert, ou plutôt cet immense parc, est peuplé d’humanoïdes (appelés « hôtes ») disposant de taches quotidiennes définies par un scénario bien précis. Le shérif vous proposera d’aller chasser les bandits, vous pourrez aller faire un duel avec un cowboy après une partie de Poker endiablée ou encore passer du bon temps avec les femmes de joie. Ainsi, les visiteurs sont lâchés dans ce monde et peuvent faire ce qu’ils veulent, suivre des scénarios classiques ou laisser libre cours à leurs envies les plus extrêmes. Le tout sans aucune conséquence. Mais suite à une mise à jour, les humanoïdes vont subir de nombreux bugs et autres glitches ….
N’en disons pas plus pour ne pas vous gâcher ou plutôt altérer chaque minute que vous allez passer devant cette série. Car, en plus d’être un excellent divertissement, Westworld offre une véritable réflexion métaphysique à la fois cynique et mélancolique.

 « Etes-vous vraie ? – Quelle importance, si vous ne pouvez pas voir la différence ? »

Et si un parc d’attraction Red Dead Redemption existait vraiment, que ferions-nous ?

Et si nous transposions Westworld à travers une expérience de réalité virtuelle/ augmentée dans un open-world tels qu’un GTA ou plus particulièrement un Red Dead Redemption ? Imaginez-vous entrer dans un parc de ce type, avec toute la liberté que cela induit. A cela, rappelez-vous les misères que vous pouviez faire aux PNJ (personnages non joueurs) que vous croisiez. Tuer un passant par là, poignarder un innocent par ici est anodin, car vous êtes convaincus que vous ne faites réellement de mal à personnes. En résumé, tout ce qui n’est pas « limité » dans le jeu est potentiellement perçu comme un divertissement. Et à ce compte là, de nombreuses choses peuvent être faites par chacun de nous. Certains iront s’amuser au poker ou partiront à la chasse pour revendre du gibier pendant que d’autres iront tuer de pauvres passants ou leur feront d’autres atrocités. Pourquoi ? Car ils ne représentent rien de réel, ils ne sont pas humains à nos yeux. Mais si on pousse le réalisme jusqu’au bout, qu’est ce qui nous prouve qu’ils n’existent pas, qu’ils n’éprouvent rien. En clair, si nous transposons notre comportement dans un potentiel Westworld, la plupart d’entre nous seraient de véritables monstres sans état d’âme.

westworld

Hasard ou clin d’œil ? L’acteur prêtant ses traits à Trevor dans GTA V, interprète un « hôte » dans Westworld

Tout cela pour en venir au fait qu’au delà de son scénario classique sur le papier, Westworld vous inspirera une véritable réflexion personnelle sur notre société et ses potentielles dérives. Ce résultat est d’ailleurs possible grâce à sa mise en scène soignée, son excellente bande originale (mention spéciale pour Paint it Black du London Symphony Orchestra) et ses décors grandioses. Sans oublier la cerise sur le gâteau, la distribution 5 étoiles à laquelle nous avons droit : Anthony Hopkins, Ed Harris, James Marsden (XMen), Jeffrey Wright (Casino Royale) et bien d’autres. 

westworld
Si vous voulez vous lancer dans une nouvelle série qui va vous scotcher, ne cherchez plus Westworld est faite pour vous. Vous pouvez d’ailleurs la retrouver sur OCS en H+24 tous les lundis soir. Le rendez-vous est pris de notre côté.

Assassin’s Creed : nouveau trailer du film avec Fassbender et son ancêtre

Chose promise, chose due ! Hier, la 20 Century Fox teasait l’arrivée d’un nouveau trailer pour le film Assassin’s Creed. A deux mois de la sortie du long métrage, Ubisoft bande une nouvelle fois les muscles.

Pas de jeu vidéo Assassin’s Creed cette année (ouf !), Ubisoft préfère repenser sa licence phare en termes de gameplay mais ne va pas pour autant l’abandonner au profit d’un long métrage. Au programme, une nouvelle ère historique pour la série car c’est la période de l’Inquisition espagnole qui est choisie. De plus, c’est un nouvel héros qui fait son apparition, Callum Lynch incarné à l’écran par l’immense Michael Fassbender qui est aussi producteur du film.

Callum Lynch est un condamné à mort qui sera détenu par la société Abstergo, bien connue des joueurs d’Assassin’s Creed. Cette dernière va utiliser l’Animus pour envoyer Lynch pendant l’Inquisition espagnole au XVème siècle, découvrir les traces de son ancêtre assassin nommé Aguilar. Comme chaque époque à ses grands méchants, il faudra ici faire face à l’Ordre des Templiers à l’instar des jeux vidéo Assassin’s Creed.

Cette nouvelle bande-annonce présente un peu plus en détail l’Animus et son fonctionnement, l’implication de Callum Lynch et beaucoup de scènes d’actions augurant un film à grand spectacle.

Rappelons que c’est le réalisateur Justin Kurzel qui s’occupe du projet, après avoir réalisé Mac Beth auquel il emprunte ses deux stars : Michael Fassbender et Marion Cotillard. En espérant qu’elle n’est pas voué à mourir dans Assassin’s Creed (coucou Batman Dark Knight Rises), Marion Cotillard devrait incarner Sophia, la fille d’Alan Rikkin déjà aperçu dans les jeux. Ce dernier est un dirigeant d’Abstergo, responsable de l’image publique et de la sécurité de ses informations confidentielles. Nous éviterons tout spoil autour de ce personnage mais sachez qu’il sera incarné à l’écran par Jeremy Irons, ce qui vous donne un indice sur son importance dans la saga.

Rendez-vous le 21 décembre prochain dans les salles obscures pour savoir ce que vaut cette nouvelle adaptation de licence vidéoludique au Cinéma. On se montre confiant avec Assassin’s Creed en film !

Rockstar enflamme le web avec Red Dead Redemption 2

Après la publication d’un tweet mystérieux, Rockstar Games lache enfin le morceau sur sa future grosse production : Red Dead Redemption 2.

Cette dernière publication confirmerait-elle le grand retour de la licence Red Dead sur consoles next-gen ? En effet, des rumeurs, dévoilées par nos confrères de IGN France, laissaient entendre qu’une préquelle serait en préparation. L’image mise à part, l’évident hommage fait au film les 7 mercenaires nous rappelle le passé trouble de John Marston qui, avant sa Redemption, faisait parti d’un gang. Ce teasing révèlerait peut être une préquelle à Red Dead Redemption avec John Marston et son gang ?

Notez que Red Dead Redemption est l’épisode qui a le plus marqué les esprits, au point où l’on oublie parfois qu’il s’agit du « second opus » de la saga Red Dead, débutée en 2004 sur PS2 et Xbox avec Red Dead Revolver.

Pour ce qui est du contenu du jeu, l’avenir nous dira ce que l’équipe de Rockstar nous réserve mais nous pouvons d’ores et déjà leur tirer nos chapeaux pour ce qui est du teasing. En conclusion, nous pouvons dire qu’après le remake des 7 mercenaires d’Antoine Fuqua, le western fait bel et bien son retour en force sur nos écrans, petits et grands.

Warner sur le point de s’offrir Machinima ?

Selon The information, les studios Warner seraient en passe d’acheter le réseau de chaines spécialisés dans les jeux vidéo, Machinima.

Créé en 2000, le site regroupe de nombreuses vidéos « Machinima », autrement dit, un genre cinématographique usant de séquences tirées de jeux vidéo. Ainsi de nombreux films ont pu être réalisés à travers les moteurs de jeux de renom tels que Les Sims 2, Halo, Doom, WOW, Minecraft et bien d’autres.

Déjà présent dans leur capital depuis quelques années, Warner aurait été séduit par les dernières orientations de Machinima qui, en 2014, a signé de nombreux partenariats eSport. Si la transaction se concrétise, elle pourrait s’évaluer entre 100 et 150 millions de dollars soit le double de son CA annuel de 2016 (75 millions de dollars ndlr).

Notez qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, rien ne confirme cette transaction et aucune des deux parties n’a confirmé ou commenté ces rumeurs.

Firewatch sera adapté au Cinéma

On profite de la récente sortie de Firewatch sur Xbox One (précédemment sur PS4/PC/Mac) pour rappeler que le jeu du studio Campo Santo sera adapté au Cinéma. En effet, ce studio composé d’anciens vétérans du jeu narratif (The Walking Dead, Tales of Monkey Island, Sam & Max….) va collaborer avec la maison de production Good Universe en vu d’une adaptation de Firewatch sur grand écran.

On rappelle tout de même le pitch du jeu qui a conquis et surpris beaucoup de joueurs : Vous incarnez Henry, un homme ayant besoin d’une catharsis pour oublier ses tracas, une libération qu’il trouvera en devenant garde forestier dans le Wyoming. La particularité de Firewatch, outre sa magnifique direction artistique, se situe dans sa narration s’articulant autour de Henry et son employeuse, Delilah qui communiquent à l’aide de talkie-walkie. Ambiance garantie !

Pour le moment, pas plus d’infos à se mettre sous la dent mais sachez que Firewatch est l’une des belles réussites sur le secteur des jeux indépendants en 2016, ayant déjà dépassé le million d’exemplaires, sans parler de la version Xbox One sortie il y a peu.

On peut cependant vous partager l’enthousiasme de Sean Vanaman, fondateur du studio Campo Santo : « Quand on a rencontré Good Universe, nous étions étonnés par la manière dont ils reconnaissent, cultivent et produisent d’incroyables histoires. On a hâte de voir ce qu’on l’on fera ensemble ! ».

Cependant, beaucoup de joueurs remettent en cause la nécessité d’un film Firewatch, tant le jeu vidéo devrait se suffire à lui même grâce à sa narration, son ambiance et bien entendu, l’implication du joueur dans ses décisions. Toutefois, d’autres joueurs soulignent aussi que Firewatch aurait dû être un film dès le début, c’est un long débat qui touche la tendance des « Walking Simulator » tels que SOMA, Ether One, Everybody’s Gone to the Rapture ou encore l’inclassable The Stanley Parable.

Firewatch peut diviser sur le sujet mais il fera peut être partie de notre prochain podcast avec notre « A voir, A jouer, A jeter » pour en débattre ?

Gears of War : une adaptation en film opportuniste ?

Gears of War se dirige vers Hollywood, la mecque du grand spectacle. Mais le jeu semble sur le chemin de ses pairs (devrais-je dire la voie de garage ?!), tel Resident Evil, qui est devenu une machine à sous, sans grand lien avec l’idée originelle du jeu ! Ce serait donc l’opposé d’un Warcraft qui tentait tant bien que mal d’adapter fidèlement un univers complexe. Est-ce une bonne ou mauvaise chose pour cette énorme franchise ?

Rod Fergusson à la tête du studio de développement The Coalition nous donne son avis :

Je pense que vous devez laisser le film être le film”.  Il continue : “Ce sont deux médiums différents et deux audiences différentes dans certains cas, et je pense que certains jeux vidéo ont échoué dans le passé car ils ont essayé de faire un film pour les joueurs. Si tu as ce matériel avec un univers profond et beaucoup de traditions dont tu peux tirer des histoires intéressantes c’est génial, mais si tu cherches seulement une audience de joueurs alors ce ne sera pas un film à succès.

Ce n’est donc pas clair à ce stade du projet si le film va suivre une strict adaptation du jeu ou va s’inspirer plus largement de son univers.

Tout cela a été annoncé lors d’un streaming en direct pour la sortie de “Gears of War 4”. Le film est développé en coopération avec Universal Pictures sous la direction des producteurs vétérans Scott Stuber (“Ted,” “The Kingdom”) et Dylan Clark (“Rise of the Planet of the Apes”). Un film basé sur la populaire franchise à la troisième personne était depuis longtemps devenu un bruit de couloir mais Rod Fergusson pense que c’est le bon moment pour le grand écran.

Il ajoute d’ailleurs : “c’est une étape logique pour supporter cette franchise qui a déjà été adapté en comics et en livre, qui plus est l’opportunité de travailler avec Universal tombée à point nommé”.

Il n’est pas nécessaire d’attendre la sortie du film pour sauter dans l’univers de “Gears of War” puisque l’opus numéro 4 va sortir le 11 octobre sur Xbox one et Windows.

Alors à vos écrans ! On vous laisse avec ce trailer très cinématique :

Scroll to top