Mois : mars 2017

Luc Besson dévoile son alléchant space opera Valerian

Luc Besson et sa société Europa Corp teasent un peu plus l’univers space opera de Valerian

On avait déjà eu le droit à un premier teaser et à la belle affiche de Valerian la semaine dernière. Aujourd’hui, Valerian et la Cité des mille planètes se dévoile à travers un trailer enthousiasmant d’environ deux minutes. L’occasion de voir un magnifique univers inspiré de la BD science fiction « Valérian et Laureline« .

valerian affiche

Voici donc le synopsis de Valerian, prochain film de Besson, attendu par beaucoup comme le successeur du mythique « Le Cinquième Elément » :

En l’an 2740, suivez les aventures de Valérian (Dane DeHaan) et Laureline (Cara Delevingne), deux agents spatio-temportels en mission pour le Ministère de la Défense. Ils sont envoyés à l’extraordinaire cité intergalactique Alpha. Le scénario de cette adaptation cinématographique s’inspire principalement du sixième album de la BD, L’Ambassadeur des Ombres, paru en 1975.

On vous laisse découvrir par vous-même ce trailer rassurant quant aux ambitions affichées du film et de Besson. Les effets spéciaux ont l’air vraiment très réussis, le casting est aussi enthousiasmant, notamment avec Dane DeHaan (Chronicle, Life, The Amazing Spider Man) et sa gueule de minot rappelant Léonardo DiCaprio jeune. On se permet même de vous spoiler sur la présence d’invité de marque comme Rihanna ! On pense à beaucoup d’autres univers et films (John Carter, Avatar, Les Gardiens de la Galaxie…) mais la ressemblance de certains plans du Cinquième Elément est frappante !

Valerian et la Cité des milles planètes est est prévu pour le 26 juillet prochain dans nos salles obscures.

[Trailer] Le Clown terrifiant de « ÇA » revient au cinéma

Le clown « ÇA » qui a terrifié toute une génération dans les années 90, revient 27 ans après à travers un trailer angoissant.

Les fans ont attendu 27 ans depuis l’adaptation du téléfilm d’horreur classique de Stephen King, IT (« Ça » en français). La mini-série télévisuelle en deux parties des années 1990 a amené le clown Pennywise dans nos salons et nos cauchemars dans nos chambres à coucher. La performance terrifiante de Tim Curry était renversante de monstruosité, mais malgré la qualité indéniable de cette série pour ces années là, il manquait encore une adaptation sur grand écran pour en faire sortir toute la terreur qu’un film à plus gros budget peut amener.

Aujourd’hui, nous pouvons juger, au travers de ce premier trailer, de la qualité de ce remake, et il va vous rappeler vos pires cauchemars.

Réalisé par Andrés Muschietti, qui nous tease depuis des mois en affichant des photos sur son compte Instagram, le remake sera dans nos salle à partir du 8 Septembre 2017. Cependant, la nouvelle bande annonce est un signe que l’attente en valait la peine.

Le producteur Roy Lee a confirmé en février dernier dans une interview avec Collider que le film sera R rated aux US (les mineurs de 17 ans et moins doivent être accompagnés d’un adulte) et que l’on restera proche du matériel de base.

Les jeunes acteurs Jaeden Lieberher, Jeremy Ray Taylor, Sophia Lillis, Finn Wolfhard, Jack Grazer, Chosen Jacobs et Wyatt Oleff semblent être un choix de casting judicieux pour ramener à la vie le mythe IT pour une nouvelle génération.

Quoi qu’il en soit, les héros sont seulement aussi bons que leur méchant, et Bill Skarsgård à fort à faire en reprenant le mythique rôle de Tim Curry en tant que Pennywise. On espère que l’interprétation de Skarsgård sera une réussite et nous donnera des cauchemars. Les plus terrifiants depuis ces 27 dernières années.

Le dernier trailer de Spider Man Homecoming vous spoil quasiment tout le film

Sony dévoile un nouveau trailer du film SpiderMan Homecoming riche en … spoil.

A quelques mois de la sortie cinéma de SpiderMan Homecoming, Sony lance les hostilités en dévoilant de plus en plus d’images de son film à travers des bandes annonces. Nous allons pas vous en dire plus sur ce nouveau trailer pour ne pas vous spoiler la moindre information.

Mais sachez que l’on peut y voir la plupart des grosses scènes d’action du film, le grand méchant et la plupart des membres des Avengers qui seront de la partie. Pour finir, le trailer présente ce que l’on devine être des twists scénaristiques du film…. mais chut n’en disons pas plus.

Sony n’en est pas à son premier coup et avait déjà dévoilé plus de 20 min (bout en bout) du film de The Amazing SpierMan 2, à travers les (trop nombreuses) bandes annonces. Croisons les doigts pour que le studio ne fasse pas la même chose pour ce nouveau SpiderMan Homecoming.

[Rumeur] Fuite du prochain Call of Duty WWII en images

Le prochain Call of Duty WWII fuite en image et il se passera durant la seconde guerre mondiale.

« Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens » comme le disait un célèbre proverbe africain . Après un dernier opus futuriste très moyen, Call of Duty semble revenir à ses premiers amours, la seconde guerre mondiale.
Développé par Sledgehammer Games, ce nouvel épisode confirmerait les rumeurs d’un retour aux sources pour la licence d’Activision. Sur ces images on peut découvrir l’époque où se situera l’action mais également son titre : Call of Duty WWII (World War II ndlr).


L’utilisation d’un nom « basique » n’est pas étonnante lorsque l’on voit l’accueil qu’a reçu Battlefield avec son titre « simple » : Battlefield 1. Tout ce que l’on peut dire c’est que le débarquement en Normandie sera jouable et sans doute à la hauteur de la réputation de la licence.

Quoi qu’il en soit, pour l’instant, Call of Duty WWII n’a pas été officiellement confirmé. S’il est, de nouvelles images seront sans doute dévoilées durant l’E3 2017, pour une sortie sur nos consoles et PC en automne prochain.

Die Hard 64 : Le FPS oublié de la Nintendo 64

Est-ce que John McClane aurait pu, comme James Bond, devenir une figure iconique du FPS sur la Nintendo 64 ?

Une autre partie presque oubliée de l’histoire du jeu vidéo a été découverte récemment lorsque les images du jeu annulé Die Hard 64 sont ressorties.

Il était développé par Bits Studios, édité par Fox Interactive et était initialement prévu pour une sortie en 1999. Die Hard 64 n’a jamais été montré à la presse mais il y avait assez de « données » pour obtenir quelques mentions dans les magazines de jeux des années 90 (Joypad, Consoles +, Player One…).

magazines JV 90'sMaintenant, il s’avère qu’un membre du forum d’Assembler Games est en possession d’une copie de développement jouable du jeu. Ce qui lui a permis de donner ces premières impressions sur ce jeu Die Hard qui n’est jamais sorti. 

die hard jeu vidéo N64

Un ancien développeur du jeu raconte.

10ahu membre du forum Assembler Games a travaillé sur Die Hard 64 dans les années 90 et décrit le jeu comme jouable même s’il n’était pas encore fini. Le jeu n’a pas été conçu comme une adaptation directe d’un film particulier de la série Die Hard, c’est en fait une histoire originale avec le protagoniste de la franchise John McClane.

Les niveaux jouables montrent que McClane aurait lutté à travers certaines cartes étonnamment grandes, dans une prison, un hôpital, des rues de Los Angeles ou encore dans un département de police.

Bien entendu, il s’agit d’un travail en réalisation, les seuls dialogues présents étaient les répliques cultes »yippee ki yay! » et « that must hurt » doublées par Bruce Willis. En outre, les niveaux sont un peu bugués.

La sélection des armes est à l’image du film, un peu folle, avec plusieurs options pour le corps à corps avec notamment un couteau, une batte de baseball, un bâton de police, un tazer, et le coup de poing à l’ancienne. Les armes à feu comprennent quant à elles : un pistolet, Uzi, M-16, une sorte de fusil de chasse automatique et plusieurs mitrailleuses.

Une mitraillette essentielle dans l’univers de McClane :

Malgré le fait qu’il soit inachevé, le jeu présente un gameplay assez profond pour son époque, avec par exemple la capacité d’avoir deux armes de poing dans chaque main ou de se pencher dans les coins pour vérifier ce qu’il se passe. McClane pouvait également s’accroupir, grimper et ramper (peut-être y avait-il une séquence de ventilation de prévue?).

die hard jeu vidéo N64Mis à part cela, le titre est loin d’être finalisé et la plupart des combats restent boiteux et les environnements très clairsemés. Par exemple vos poings se touchent lorsque vous frappez, il n’y a pas de trafic dans Los Angeles…

Voici des images du gameplay par Ten Shu :

On peut retrouver une séquence à la Max Payne avec une idée de Bullet Time en avance sur son temps. Il y avait donc beaucoup de bonnes idées dans ce Die Hard 64 qui n’a malheureusement jamais vu le jour.

Mais qu’est-il donc arrivé ?

Die Hard 64 était en train de devenir un jeu N64 intéressant mais a été malheureusement dépassé par la technologie. Sa date de sortie est arrivée trop tard dans le cycle de vie de la Nintendo 64 et il a été décidé que les dépenses devait être stoppées au lieu d’être re-travaillé pour une sortie sur Gamecube.

La moitié de l’équipe de Bits Studios est restée travailler sur Die Hard Vendetta qui n’a pas enthousiasmé les critiques à sa sortie. En regardant ces images, on peut s’imaginer en train de passer d’un GoldenEye 007 à un Die Hard N64, deux énormes références de la pop-culture.

Les exclusivités que nous réserve la Playstation 4 en 2017

La Playstation 4 nous réserve un catalogue chargé en exclusivités en  2017.

2017 sera une grosse année pour les consoles de Sony, notamment pour la Playstation 4 qui détient un grand nombre d’exclusivités et cela, avant le passage de l’E3 2017. Notez que ce listing concerne les sorties de jeux Playstation (PSVita, PS4, PS4 PRO) en France ainsi que les exclusivités temporaires, à date.

Voici la liste de jeux exclusifs PS4 en 2017 :

Mars 2017 :

  • MLB The Show 17 : 28 mars
  • Kingdom Hearts HD I.5 + II.5 ReMIX : 31 mars

Avril 2017 :

  • PaRappa the Rapper : 4 avril
  • Persona 5 : 4 avril
  • Drawn to Death : 4 avril
  • StarBlood Arena : 12 avril
  • What Remains of Edith Finch : 25 avril

Printemps & été 2017 :

  • Farpoint : 17 mai
  • Crash Bandicoot NSane Trilogy : 30 juin
  • Final Fantasy XII The Zodiac Age : 11 juillet
  • Everybody’s Golf : été
  • Yakuza Kiwami : été
  • WipEout Omega Collection : été

Courant 2017 :

  • Uncharted : The Lost Legacy
  • Gran Turismo Sport
  • Hellblade Senua’s Sacrifice
  • Knack 2
  • LocoRoco
  • Patapon
  • Ni No Kuni II
  • Shenmue III
  • Ys VIII : Lacrimosa of Dana
  • World of Warriors

Date de sortie par encore confirmée 2017/2018 :

  • Days Gone
  • Death Stranding
  • Detroit : Become Human
  • Dreams
  • Earth Defense Force 5
  • Final Fantasy VII Remake
  • God of War
  • Matterfall
  • Spider-Man
  • Yakuza 6
  • The Last of Us Part 2
  • WiLD

La (courte) liste de jeux exclusifs Xbox One en 2017

A quelques semaines de l’E3 2017, voici le listing des sorties des jeux exclusifs sur Xbox One.

Notez qu’il s’agit d’une liste de jeux à date, sur le marché français et qui tient compte des exclus temporaires sur Xbox One.

Voici la liste de jeux exclusifs Xbox One pour 2017 au 27/03/2017 :

Mars 2017 :

  • Narcosis : 28 mars

Confirmés pour 2017 :

  • Below
  • Crackdown 3
  • CupHead
  • Gigantic
  • Phantom Dust
  • Sea of Thieves
  • State of Decay 2
  • Tacoma

Date non confimée :

  • Ashen
  • ION

Vous l’aurez compris, rien de bien extraordinaire à venir sur la console de Microsoft. Il est important de souligner que cette liste risque de fortement s’allonger, notamment à l’approche de l’E3 de juin 2017. Microsoft devrait y présenter sa Scorpio et sans doute de nombreuses exclusivités provenant de ses licences phares. Pour finir, gardez à l’esprit que les jeux qui seront annoncés sur Xbox Scorpio ou Xbox One S seront compatibles avec toutes les consoles de la gamme Xbox One.

Ubisoft et Netflix vont produire une série Assassin’s Creed

La série Assassin’s Creed vient d’être confirmée par Ubisoft, en association avec Netflix

On en parlait déjà en novembre, Netflix et Ubisoft avaient annoncé un partenariat pour produire une série. On était à peu près sûr qu’il s’agirait des franchises Assassin’s Creed ou Les Lapins Crétins, c’est bien la première option (logique) qui a été retenue.

La série Assassin’s Creed est maintenant officialisée !

série assassin's creedCe n’est un secret pour personne, l’éditeur français tend à développer son aspect cross-media depuis quelques années déjà. La série animée Les Lapins Crétins est diffusée sur France Télévision et le film Assassin’s Creed est sorti dans les salles obscures à la fin 2016 (retrouvez notre critique du film Assassin’s Creed par ici).

C’est par l’intermédiaire d’Aymar Azaizia, chef éditorial d’Assassin’s Creed chez Ubisoft Montréal que la nouvelle est tombée sur l’incontournable forum Reddit. Azaizia n’est pas avare en informations, il a toutefois voulu rassurer les fans que ce projet de série Assassin’s Creed en live action movie sera de qualité et pas un projet fait à la va-vite.

« Ca sera comme le film les gars, on va prendre notre temps pour être sûr de livrer quelque chose dont nous pouvons être fiers »

Sans trop de surprise, Ubisoft Motion Pictures serait derrière cette série Assassin’s Creed, en partenariat avec Netflix. L’éditeur français serait également en cours de production pour un film Splinter Cell avec Tom Hardy et un film The Division avec Jake Gyllenhaal.

Jake Gyllenhall Tom Hardy

Tom Hardy (à gauche), Jake Gyllenhall (à droite)

Si avec ces deux grands acteurs de cette génération vous n’êtes pas excités, on ne sait plus quoi dire. Bon si un peu quand même, dans le sens où Jake Gyllenhall a déjà joué dans l’adaptation de Prince of Persia en 2010, pour un résultat très moyen.

Prince of Persia Jake Gyllenhall On vous parlait (hier) des fuites concernant le prochain Assassin’s Creed Empire, aujourd’hui Ubisoft confirme l’arrivée de cette franchise culte en tant que série. Vous avez dit damage control ? Il suffit de voir les premiers commentaires du post Reddit concernant cette annonce pour se convaincre que les fans attendent une confirmation de ces rumeurs concernant le prochain jeu Assassin’s Creed, dont l’attente se fait sentir. Nul doute qu’Yves Guillemot et toutes les équipes d’Ubisoft jouent gros avec cette franchise, avec le « monstre » Bolloré qui guette le moindre faux pas de notre coq du jeu vidéo.

bolloré ubisoft

[Fuite] De nouvelles infos sur le prochain Assassin’s Creed Empire

Malheureusement habitué à ce phénomène, Ubisoft aurait subi d’importantes fuites concernant le prochain Assassin’s Creed Empire qui arriverait en fin d’année.

Selon le site polonais Gry-Online, Assassin’s Creed Empire sera bien le nom du prochain Assassin’s Creed qui devrait arriver cette année. En effet, un revendeur suédois a lui aussi voulu rentrer dans la confidence, en proposant la précommande d’Assassin’s Creed Empire pour la fin d’année 2017

Assassin's Creed Empire fuiteC’est en début de mois que ces rumeurs ont fait surface, avec la potentielle première image du jeu apparue sur le sulfureux forum Reddit. Comme il n’y a pas de fumée sans feu, on se permet de vous partager les dernières « informations » en date relayées par le média polonais sus-mentionné :

  • Le nom serait bien Assassin’s Creed Empire qui se déroulera en Egypte Antique
  • On incarnerait un ancêtre d’Altaïr en tant qu’ancien esclave
  • Assassin’s Creed Empire serait développé par Ubisoft Montréal ayant développé Assassin’s Creed Black Flag
  • A cet effet, sachez qu’Assassin’s Creed Empire aura une carte trois fois plus grande qu’Assassin’s Creed Black Flag
  • Une mécanique autour des mirages serait probable. Cela voudrait-il dire qu’il y aura une jauge de santé mentale ?

Comme il est de rigueur dans ce genre de cas, il ne faut pas prendre pour argent comptant ce genre de rumeurs. Cela dit, Ubisoft est bien connu sur le web pour subir des leak depuis des années, des fuites qui se sont souvent (voir presque tout le temps), avérées vraies au final.

Nul doute que l’E3 2017 sera un rendez-vous incontournable en juin pour Ubisoft afin de lever le voile sur Assassin’s Creed Empire. Rappelons qu’après Assassin’s Creed Syndicate sorti en 2015,  l’éditeur français a décidé de faire une pause sur son rythme de sortie annuelle de sa licence fétiche car les joueurs et la presse ne répondaient plus présents. Toutefois, la licence n’a pas disparu des radars car le film Assassin’s Creed avec Michael Fassbender et Marion Cotillard est sorti en fin d’année 2016 pour remplir les caisses et perdurer l’image de cette saga prolifique. (lire notre critique sur le film Assassin’s Creed).

Ghostbusters Now Hiring VR : le jeu opportuniste de trop sur Playstation VR ?

Décidément Sony ne veut pas laisser tranquille les fans de Ghostbusters et propose une nouvelle expérience autour de sa licence : Ghostbusters Now Hiring VR.

C’est lors d’un événement réunissant les fans de la licence que Sony a dévoilé, ou plutôt, teasé Ghostbusters Now Hiring VR. Il s’agit plus précisément d’un petit jeu tiré de l’univers du dernier film Ghostbusters de 2016, reboot version féminine de cette franchise culte.

Comme vous pouvez le voir sur la vidéo, vous serez aux commandes d’un membres de l’équipe Ghostbusters. Ainsi vous devrez poursuivre et capturer les nombreux fantômes sur votre chemin. Nous n’avons pas plus d’information pour l’instant, mais tout porte à croire qu’il s’agit d’un portage de la version mobile du même nom, sortie il y a quelques mois sur Android. Cette « expérience VR » portable totalise aujourd’hui une petite note de 3,1 sur 5, avec notamment des retours négatifs sur son modèle économique (Achats in-app). Espérons que Sony n’ait pas choisi la facilité en proposant un vulgaire remastered HD sur Playstation VR. Mais bon, rien n’est trop beau pour toucher au portefeuille des fans me direz-vous…

Ghostbusters Now Hiring VR

Ghostbusters Now Hiring VR sortira cette année sur Playstation VR donc sur PS4. Même si aucun prix officiel n’a encore été annoncé, nous pouvons d’ores et déjà estimer qu’il avoisinera les 10-15 euros sur le PS Store.

L’Australie interdit Outlast 2 à cause d’une scène d’orgie trop hard

Outlast 2 s’est vu banni d’Australie à cause d’une scène d’orgie trop hard !

Il n’y a pas que l‘Allemagne à être tatillonne sur les jeux vidéo. En effet, l’Australie a déjà eu maille à partir avec l’industrie vidéoludique. On se souvient de Fallout 3 qui avait eu des ennuis pour avoir dépeint la morphine comme un médicament utile, Silent Hill: Homecoming avait également reçu de violentes critiques pour ses scènes de tortures et maintenant Outlast 2 est sur l’échafaud de l’interdiction au pays des Kangourous.

Silent Hill Homecoming

Une scène de torture de Silent Hill Homecoming…

Mais qu’y a t-il donc dans cette scène pour valoir au jeu cette interdiction ? Eh bien, c’est simple : le personnage principal Blake tente d’arrêter un rituel impliquant sa femme, qui est enchaînée à une plate-forme et entourée par les résidents mutants de la ville. Blake est attaqué par une femme nue, qui le pousse au sol et se met alors à le violer !

 

gameplay outlast-2

La plupart de l’action se produit hors champs, en raison de la vue à la première personne, mais cela n’a pas suffi à dissuader les censeurs australiens, qui ont même refusé de donner au jeu une restriction 18+, affirmant qu’il violait des normes que les jeux ne peuvent outrepasser :

« Dépeindre, exprimer ou autrement traiter des questions de sexe, de toxicomanie, de crime, de cruauté, de violence ou de phénomènes révoltants ou odieux, de manière à porter atteinte à la moralité, à la décence ou à la bienséance généralement acceptées par des adultes raisonnables engendre la situation qui l’empêche d’être classifié.« 

Curieusement, Outlast premier du nom avait obtenu sa classification 18+, malgré des niveaux similaires de violence sexuelle et une scène de castration.

Comment fonctionne la classification australienne ? Un jeu peut-il être trop extrême ?

Avant 2013, l’Australie n’avait même pas de classification 18+, la plus élevée étant 15+, ce qui a conduit de nombreux jeux, en particulier ceux horrifiques, à être interdit dans le pays. La classification 18+ n’a été introduite qu’après des années de lobbying de divers groupes pour appliquer les mêmes normes que le gouvernement applique au cinéma.

Malheureusement, des jeux comme State of Decay et Saints Row IV se sont vus refuser la classification à cause de la représentation positive des effets de la drogue. Alors que des films comme Lucy, où la drogue donne des supers pouvoirs, a été autorisé. Deux poids, deux mesures ?!

Seriez-vous prêts à passer outre la loi pour pouvoir jouer à Outlast 2 ? Deviendriez-vous un Outlaw dans l’Outback pour jouer à Outlast ? Laissez nous savoir dans les commentaires.

Uncharted The Lost Legacy : le DLC d’Uncharted 4 se dévoile

En marge d’Uncharted 4, Naughty Dog prépare le spin-off Uncharted The Lost Legacy qui se dévoile de plus en plus

Annoncé durant la Playstation Experience 2016 de Sony, Uncharted The Lost Legacy sera un spin-off (extension solo) qui sera jouable sans posséder Uncharted 4 puisqu’il s’agit d’un stand-alone.

Uncharted the lost legacy nadine chloéOubliez la masculinité exacerbée de Nathan Drake sauce Indiana Jones car c’est la gente féminine qui est à l’honneur dans ce nouvel épisode. En effet, on retrouvera les personnages de Chloé Frazer et Nadine Ross, déjà aperçus par les fans dans les aventures précédentes d’Uncharted. Aujourd’hui, c’est l’ennemi principal d’Uncharted The Lost Legacy qui est dévoilé, le bien nommé Asaz, pur cliché des grands méchants dans ce genre d’aventures de chasse aux trésors. Ce dernier est une sorte de mercenaire prêt à tout pour faire des profits, que ce soit en travaillant à son compte ou pour le gouvernement, ne se préoccupant pas des victimes laissées derrière lui, tant que l’argent coule à flot.

Par l’intermédiaire de Shaun Escayg sur Twitter, directeur créatif d’Uncharted The Lost Legacy, on découvre les illustrations de ces trois protagonistes, ainsi que le casting vocal qui s’occupe des doublages (à voir sous les images).

Uncharted The Lost Legacy - Chloé Frazer

Chloé Frazer sera doublée par Claudia Black

Uncharted The Lost Legacy- Nadine Ross

Nadine Ross sera doublée par Laura Bailey

Uncharted The Lost Legacy- Asaz

Asaz sera doublé par Usman Ally

On sait qu’Uncharted The Lost Legacy sortira en exclue sur PS4 cette année mais malheureusement, on ne connaît pas la date exacte. On vous laisse tout de même avec le beau trailer in-game d’Uncharted The Lost Legacy précédemment diffusé, qui fait penser à certains épisodes d’Homeland avec Carrie Mathison !

Les Avengers seront-ils dans les Gardiens de la Galaxie 2 ?

Va-t-on retrouver les Avengers dans le prochain épisode des Gardiens de la Galaxie comme c’est de coutume dans le MCU (Marvel Cinematic Universe) ?

Les Gardiens de la Galaxie ont été confirmés pour le prochain monstre du MCU : Avengers 3, maintenant connu sous le nom de Infinity War. Le réalisateur James Gunn compte-t-il lier les super-héros Terriens dans le deuxième opus de l’équipe d’extraterrestre la plus cool de l’univers Marvel ?

gardiens de la galaxie avengersIl est important de se rappeler que les Gardiens de la Galaxie 2 est aussi le premier film de MCU à se dissocier de la chronologie. Kevin Feige (directeur des studios Marvel) a confirmé que chaque film a été ancré dans l’année de sa sortie, mais la suite de Gunn ne reprend que quelques mois après la fin du premier opus des Gardiens de la Galaxie. Cela signifie, théoriquement, que le récit se déroule quelques années avant les événements de Captain America: Civil War (2016). Donc, nous savons que les deux équipes ne se sont pas encore rencontrées.

Mais il ne peut pas complètement oublier de combler l’écart entre ces deux franchises si populaires. Ce qui laisse deux options possibles: Un saut en avant dans le temps pendant le film lui-même, ou une scène post-crédits qui fait allusion à une alliance des deux équipes (scène de post-crédits tellement chère à Marvel). Mais quelque soit le résultat, nous verrons sûrement l’arrivée des Avengers se profiler.

Pensez-vous que les Gardiens de la Galaxie 2 devraient avoir des liens forts avec le MCU et Infinity War ? Ou, doit-il rester totalement autonome ?

gardiens de la galaxie 2 avengers

Mass Effect Andromeda : Déjà la première grosse déception de 2017 ?

Alors qu’il débarque dans quelques jours, les premiers aperçus de Mass Effect Andromeda laissent sérieusement à désirer.

Edité par Electronic Arts, Mass Effect Andromeda est le quatrième opus de la licence Mass Effect débutée en 2007. Action RPG révolutionnaire à l’époque, la saga est notamment réputée pour son scénario bien ficelé, la profondeur de ses personnages et la richesses de son univers. L’histoire de ce nouvel épisode se passe 600 ans après le précédent épisode, dans l’univers d’Andromède. Malheureusement l’actualité de ces derniers jours, ne laisse rien présager de bon quant à la qualité du jeu final.
Animations catastrophiques, bugs, doublages plats … faisons un petit tour des choses qui nous font peur.

Alors que de plus en plus d’aperçus de Mass Effect Andromeda se propagent, de nombreuses images ont surpris et surtout amusé les internautes. On peut notamment y voir des animations et des graphismes datés pour un jeu AAA actuel.

Voici une sélection des bugs et défauts d’animation qui nous ont le plus marqué :


mass effect Andromeda

Si la plupart de ces bugs nous ont bien fait rire, il ne faut pas oublier que Mass effect Andromeda sort dans quelques jours et que le patch Day One ne les corrigera pas.

Triste nouvelle pour les fans de la licence qui attendent ce nouvel opus depuis 5 ans. Croisons les doigts pour qu’EA ne fasse pas la même chose avec Mass Effect que 2K Games ne l’a fait avec Mafia. Proposer un jeu bâclé, qui se vendra surtout grâce à la force et la réputation de sa licence de base.

Pour finir, on vous laisse savourer le doublage (très plat) d’Alexandre Astier dans Mass Effect Andromeda, qui promet… ou pas.

La Xbox Scorpio débarque enfin … sur le Microsoft Store

Alors que l’E3 2017 arrive à grands pas, Microsoft ne cesse de teaser sa future console surpuissante, la Xbox Scorpio.

Annoncé pour fin 2017, la Xbox Scorpio se fait de plus en plus présente au coeur des communications Microsoft. Aujourd’hui la firme de Redmond vient de franchir un cap sérieux en mettant en ligne la fiche de la future console sur le Microsoft Store. Celle-ci rappelle le discours de présentation de la Scorpio avec sa puissante de 6 teraflops de traitement de données, la prise en charge de la vraie 4K, avec 60fps et une expérience de réalité virtuelle inédite.

Enfin, la fameuse page rappelle et confirme donc que tous les jeux Xbox One seront compatibles avec la Scorpio

Comme l’on pouvait s’en douter, aucune information concernant le prix ou la date de sortie de la console n’apparait sur la page. Il s’agit en tout cas, d’un bon moyen de préparer le terrain en vue de la conférence E3 2017, qui aura lieu le 11 juin prochain (23h00 heure française ndlr). Mais rien n’empêche à Microsoft de lâcher d’autres indices sur sa future console d’ici là.

Horizon Zero Dawn : la nouvelle poule aux oeufs d’or de Sony

Horizon Zero Dawn devient la nouvelle licence de Sony ayant le meilleur démarrage pour la PS4

Via un communiqué de presse, Sony est fier de sa nouvelle licence Horizon Zero Dawn qui peut se targuer d’être la nouvelle licence lucrative de l’éditeur japonais. Avec plus de 2,6 millions de ventes à travers le monde en deux semaines, Horizon Zero Dawn confirme le bon accueil des joueurs à son égard.

Horizon-Zero-Dawn

Ce nouvel action-rpg de Guerilla Games, studio hollandais connu pour la licence Killzone, était un véritable pari pour Sony et sa PS4. Annoncé lors de l’E3 2015, les joueurs et journalistes cristallisaient beaucoup d’espoirs sur cette nouvelle IP proposant un monde post-apocalyptique jonché de robots-dinosaures à la superbe direction artistique. Malgré quelques défauts d’écritures et de répétitivité, Horizon Zero Dawn a recueilli des notes plutôt positives, cumulant un score de 89/100 via l’agrégateur Metacritic (et 8.5/10 pour la note des joueurs).

Véritable bijou technologique, Horizon Zero Dawn est sûrement la nouvelle référence d’un point de vu graphique, du moins sur PS4, au coude à coude avec Uncharted 4 dans le domaine technique. Souffrant d’une lassitude des joueurs sur la durée avec les défauts alloués aux productions Ubisoft (monde ouvert aux multiples quêtes souvent fades et redondantes), Horizon Zero Dawn est une nouvelle licence enivrante de par son univers et son gameplay ingénieux. On soulignera également, l’introduction d’une nouvelle heroine au caractère « fort » dans l’univers des jeux vidéo, en la personne d’Aloy qui n’est pas une simple faire-valoir sexy mais une véritable guerrière !

Horizon Zero Dawn Gameplay

Nous sommes maintenant beaucoup à attendre une suite à Horizon Zero Dawn qui gommera ses défauts de jeunesse, tout en soulignant le superbe travail du studio Guerilla Games qui a pris le soin nécessaire pour polisser son bébé avec grand soin.

Tekken 7 proposera deux personnages exclusifs en DLC

A travers des DLC et un season pass, Tekken 7 proposera plus de contenu comme des personnages et costumes

Tekken 7 proposera aux joueurs deux personnages « invités » d’autres licences du jeu vidéo dans les incontournables DLC qu’on retrouve dans les jeux de baston modernes. C’est l’éditeur de Tekken 7, Bandai Namco qui vient de l’annoncer, sans que l’on sache encore qui seront ces deux personnages « exclusifs », en espérant qu’ils ne proviennent pas de Street Fighter
En effet, on rappellera que les licences Tekken et Street Fighter ont déjà cohabité à travers des jeux de combats crossover tels que Street Fighter X Tekken sorti en 2012, ou encore Tekken X Street Fighter, toujours en développement mais officiellement suspendu.

tekken x street fighterEn sus de ces deux personnages surprises, la compagnie japonaise a déjà communiqué sur le contenu et le calendrier des futurs DLC de Tekken 7 :

DLC #1 (été 2017)

  • Nouveau mode de jeu
  • Plus de 50 nouveaux costumes

DLC #2 (hiver 2017)

  • Un personnage exclusif issu d’une autre licence de jeux vidéo

DLC #3 (printemps 2018)

  • Un (deuxième) personnage exclusif issu d’une autre licence de jeux vidéo

Bonus du Season Pass

  • 35 costumes métalliques exclusifs

Toujours d’après Bandai Namco, Tekken 7 va aussi proposer des personnages gratuits aux joueurs, avec une interface de personnalisation de leurs personnages favoris (sur l’écran de chargement).

Les paris sont lancés pour savoir qui sont ces deux fameux personnages inédits même si Bandai Namco pourra piocher dans ses nombreuses licences (Dragon Ball, Adventure Time, Naruto, Dark Souls, Digimon…).

Qui n’a jamais rêvé de voir une baston entre Jin Kazama et Sangoku ? (pas tous en même temps).

jin vs sangoku

On pense directement à un jeu comme Soul Calibur 2 qui avait déjà proposé ce genre de crossover alléchant, avec l’introduction de Link (Zelda) pour la version Gamecube, Spawn pour la version Xbox et Heihachi pour la version PS2.

Soul calibur 2 link spawn heihachi

Tekken 7 est prévu le 02 juin prochain sur PS4, Xbox One et PC.

Un remake de La Mouche en préparation

Fox travaille sur un remake du film d’horreur classique La Mouche de David Cronenberg.

Ce serait donc le troisième remake. En effet, le film de Cronenbeg est lui même un remake de La Mouche noire, réalisé par Kurt Neumann en 1958. Celui-ci serait réalisé par le réalisateur de Sleight, J.D. Dilliard, qui est en négociation avec le studio pour diriger et co-écrire le remake avec son partenaire d’écriture Alex Theurer.

Dilliard a fait des vagues l’année dernière à Sundance avec son film Sleight, un thriller sur un jeune magicien de rue qui se tourne vers la vente de médicaments pour prendre soin de sa petite sœur. Blumhouse, de Jason Blum, a d’ailleurs fait l’acquisition du film qui sortira le 28 avril dans les salles de cinéma dont voici la bande annonce.

Pour revenir à La Mouche, le film mettait en scène Jeff Goldblum dans le rôle d’un scientifique ayant inventé un téléporteur. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu et une mouche vient se glisser dans la cabine de téléportation de notre génie, qui bientôt verra une transformation physique à la fois exceptionnelle et horrible l’emporter dans une spirale infernale d’auto-destruction.

Fox avait renoncé à la propre suite de Cronenberg à La Mouche en 2011. Un choix qui pourrait avoir été influencé par l’argent rapporté au box-office du « remake » du chef-d’œuvre d’horreur The Thing fait la même année.

A l’ère du cinéma de Cronenberg les CGI n’étaient pas utilisé, et les effets pratiques étaient d’autant plus viscéraux et choquants. La mouche provient d’une petite histoire de George Langelaan qui a été « sérialisée » pour la télévision dans les années 1950 et 1980, avant que Cronenberg ne s’en empare.

C’était le dixième film de Cronenberg et peut-être et l’un de ses meilleurs films d’horreur, qui comprenait aussi Videodrome (1983), The Brood (1979) et Scanners (1981) dont voici une des scènes les plus marquantes :

scanners tête qui explose

Le slogan de la campagne publicitaire originale de La Mouche était: « Aie peur. Aie très peur. »

Nous sommes en effet très effrayé par ce genre d’annonce, lorsqu’il s’agit d’un tel classique…

Warner Bros serait en préparation d’un reboot de Matrix 

Plus de 14 ans après le dernier opus de la trilogie Matrix, Warner Bros se prépare à remettre le couvert.

Selon les sources du The Hollywood Reporter, Warner Bros serait entré en contact avec Zak Penn (X-Men 2, The Incredible Hulk) pour le scénario, et avec Michael B. Jordan (CREED, Les 4 Fantastiques) pour le rôle titre. A cela, Deadline rapporte que les studios souhaiteraient également mettre en place une « salle d’écrivain » pour proposer des idées pour l’écriture du scénario d’un futur reboot. Malheureusement, aucun détail n’indique si les Wachowskis, qui ont écrit et dirigé les films originaux, seront impliquées de près ou de loin au projet.

matrixreloaded

Sorti en 1999, le premier Matrix marqua toute une génération de par son esthétique, ses réflexions philosophiques, ses scènes d’action et ses effets spéciaux révolutionnaires avec tout particulièrement le slow motion, appelé aussi Bullet Time. Ce dernier fut d’ailleurs repris et utilisé jusqu’à l’overdose dans de nombreux films, dont les suites du premier Matrix. Cet effet spécial, ce ralenti permettant de profiter pleinement d’une scène d’action (Combats & gunfight) est devenu caractéristique des films années 2000. Avec une technologie grandissante et surtout abordable, chaque film d’action de l’époque (ou presque) se dotait d’une de ces scènes. On nommera par exemple Opération Espadon, sorti peu de temps après Matrix par le même producteur, Joel Silver, ou encore la trilogie Spiderman de Sam Raimi, la saga Transformers, 300 et bien d’autres.

Pathologic – The Marble Nest, un survival-horror culte fait son retour

Pathologic est un jeu d’horreur passé sous les radars qui va revenir sur PS4, Xbox One et PC en 2017

Pathologic (The Marble Nest) est un jeu issu d’un prototype du studio Ice-Pick Lodge. Les développeurs russes avaient lancé un Kickstarter en 2014, prévoyant une sortie pour l’horizon 2016. Depuis, le studio russe derrière Pathologic propose une version gratuite sur PC pour se faire une idée du projet qui reviendra dans une version plus aboutie en 2017.

Pour être tout à fait précis, sachez que le projet Pathologic est né en 2005 en Russie, avant de sa lancer en 2006. Il a été boudé des joueurs mais a peu à peu acquis un statut assez culte sur internet, comme un jeu d’horreur fascinant tel un creepypasta.

creepypastaCe survival-horror va revenir dans une version remasterisée courant 2017 sur PS4Xbox One et PC. Sachez que « The Marble Nest » est une histoire parallèle au jeu original « Pathologic‘, donnant aux joueurs l’opportunité de découvrir l’histoire autour d’une étrange ville détruite par une peste impie. L’aventure devrait durer quelques heures et vous pouvez vous y essayer via Steam gratuitement !

Pathologic The Marble Nest

Il y a comme des relents « Lovecraftiens » dans ce Pathologic The Marble Nest, une référence incontournable pour les Survival Horror/Walking Simulator du genre ! (Call of Cthulu, Amnesia, Penumbra, Soma…).

 

Game of Thrones : Attendez-vous à une fin courte mais épique

Toutes les bonnes choses ont une fin, il en va de même avec Game of Thrones et sa saison finale.

C’est ce week-end que les showrunners David Benioff et Dan Weiss ont annoncé que la saison 8 de Game of Thrones sera plus courte que les précédentes. En effet, cette saison finale proposera seulement 6 épisodes, ce qui a de quoi faire bondir plus d’un fan de cette série heroic-fantasy ayant bouleversé le monde du petit écran et d’internet depuis 2011. Il n’y aura donc que 6 épisodes dans la saison 8 de Game of Thrones, au lieu des 10 épisodes auxquels on était habitué avec les six premières saisons.

Game-of-Thrones-Season-6-HEADERQuoi qu’il en soit, avant de vous rouler en boule dans votre lit ou de vous mettre en « PLS » (comme on dit dans notre ère moderne) sur votre lieu de travail, vous avez le temps de souffler. Ce n’est pas encore la fin de Game of Thrones car nous sommes beaucoup à attendre la date fatidique du 16 juin 2017, date à laquelle l’avant dernière saison arrivera, la numéro 7 qui fera couler beaucoup de sang et de larmes, comme à l’accoutumé. D’ailleurs, cette saison 7 sera elle aussi plus courte, puisqu’elle contiendra seulement 7 épisodes.

A l’occasion de la SXSW (célèbre festival de musique et de cinéma), Benioff et Weiss ont pu parler de leurs méthodes d’écritures, encadrées par deux stars de Game of Thrones, que sont Sophie Turner (Sansa Stark) et Maisie Williams (Arya Stark).
Comme on peut s’en douter, les deux showrunners ont révélé qu’ils sont actuellement sur l’écriture de la saison 8, une tâche plus difficile que d’habitude car il savent que cette saison est le point final de « leur » bébé.

« Nous avons deux autres scénaristes dans l’équipe, Brian Cogman et Dave Hill. C’est à quatre que nous nous retrouvons dans une pièce pour plancher sur la prochaine saison, puis nous nous partageons l’écriture sur plusieurs sections pour exposer les grandes lignes. Nous avons déjà la dernière section pour la saison 8, ce qui est un peu triste mais nous avons 140 pages constituant un aperçu du script final. Il n’y aura donc que six épisodes pour cette saison finale »

« David Hill écrira le premier épisode, Brian Cogman le deuxième et par la suite, nous écrirons ensemble les quatre autres. Dan et moi-même nous battons sur certains points, notamment sur la manière dont Sansa va mourir…Nous voulons tous les deux tuer Sansa » *Rire

game of thrones sansa stark(Oui, c’est du troll de la part des deux showrunners qui aiment jouer avec les nerfs de leurs fans, à moins que…)

En bref, nous vous rappelons que Game of Thrones est à la base une oeuvre littéraire de George R. R. Martin, romans toujours en cours de parution depuis 1996. La série ayant dépassé les livres, les showrunners se font un malin plaisir de proposer leur vision de cette épopée épique où les trahisons et les morts de personnages importants sont légions.

« Winter is coming » tout autant que la fin de Game of Thrones qui approche à grand pas d’ici 2018 !

game of thrones

Les Gardiens de la Galaxie de Telltale se dévoile enfin !

Telltale Games met un pied dans l’univers Marvel avec son adaptation en jeu des Gardiens de la Galaxie.

Telltale a annoncé en 2016 qu’il faisait un jeu les Gardiens de la Galaxie, et voici aujourd’hui les premiers éléments du jeu dévoilés. Malheureusement, Nous n’avons droit qu’a quelques images et un trailer qui n’en dit pas beaucoup plus.

Le casting sera au complet, comme on peut le voir sur la photo en une. On retrouvera donc Star-Lord (voix de Scott Porter), Gamora (Emily O’Brien), Rocket Raccoon (Nolan North), Drax le Destructeur (Brandon Paul Eells), et Groot (Adam Harrington).

Comme les adaptations antérieures de Telltale Games tels que Batman ou The Walking Dead, on s’attend à ce que les Gardiens de la Galaxie soit un récit interactif avec des choix qui affectent le déroulement du jeu.

star lord telltale Les gardiens de la galaxie

Avec les images du jeu, Telltale a publié un synopsis officiel qui nous offre une bonne idée de ce à quoi nous attendre :

(les) Gardiens de la galaxie Marvel : The Telltale Series est une toute nouvelle histoire des héros les plus inamicaux de l’univers : Star-Lord, Gamora, Drax, Rocket et Groot. À la suite d’une bataille épique, les Gardiens découvrent un artefact d’une puissance incroyable. Chacun d’eux a une raison de désirer cette relique, comme un ennemi impitoyable qui est le dernier de sa race, et qui est prêt à tout pour le leurs prendre.

De la Terre à Milano à nulle part et au-delà, et au rythme d’une musique euphorisante, vous portez les bottes fusée de Star-Lord dans une aventure originale des Gardiens, où vos décisions et actions contrôle l’histoire que vous vivez.

Les gardiens de la galaxie Telltale

Voici ce que Kevin Bruner, PDG de Telltale Games a déclaré (via Comic Book Movie):

« Le mélange énergisant de l’humour, de l’émotion, du travail d’équipe et de l’action-aventure/science-fiction des Gardiens, offre un univers plus que satisfaisant pour explorer le style unique de narration interactive des jeux Telltale. Dans(les) Gardiens de la galaxie Marvel : The Telltale Series, les joueurs auront de multiples rôles au sein de la bande de bras cassés/héros et prendront même le siège de pilote pour diriger leurs escapades dans l’univers. Nous sommes toujours honorés de travailler avec les meilleurs partenaires créatifs et conteurs lorsqu’il s’agit de divertir, et travailler avec Marvel sur cette série nous rends impatient de partager ce que nous avons développé . « 

Avec Jay Ong, vice-président, Jeux et innovation de Marvel Entertainment, qui ajoute:

« Avec l’histoire au cœur de tout ce que Marvel crée, qui mieux que les maîtres du storytelling Telltale Games pour créer un jeu.(les) Gardiens de la galaxie Marvel : The Telltale Series met pleinement en valeur le riche héritage de Marvel et Telltale, et les fans se retrouveront immergés dans un récit original et inspiré par les personnages. Dans le cadre de notre stratégie pour établir une nouvelle norme pour les jeux Marvel, c’est certainement parmi les grands titres à venir. »

Après ses paroles plus que humbles, nous ne pouvons qu’espérer que ce nouveau standard dépasse les attentes habituelles des jeux Telltale.

Telltale va annoncer plus de détails sur les Gardiens de la Galaxie à la PAX East demain, et va montrer une première version du premier épisode du titre à la SXSW la semaine prochaine.

Comme prévu, Les Gardiens de la Galaxie est dans la lignée directe des jeux Telltale et sera donc décomposé en cinq épisodes, dont le premier est prévu pour le printemps – juste à temps pour la prochaine sortie des Gardiens de la Galaxie, Vol. 2.

Zelda Williams sur Twitch avec Zelda Breath of the Wild pour la charité

Zelda Williams, fille du regretté Robin Williams, lance un streaming de Zelda Breath of the Wild à des fins caritatives

Bien connue de la communauté gamers, l’actrice Zelda Williams a été nommée ainsi en l’honneur de la Princesse Zelda issue de la série Legend of Zelda. C’est à son père que l’on doit ce nom original, le regretté Robin Williams ayant mis fin à ses jours en 2014.

zelda breath of the wild williams

Robin et Zelda Williams dans une pub de Zelda Ocarina of Time sur Nintendo 3DS

Zelda Williams veut profiter de sa notoriété et du buzz qui ont suivi le succès de la Nintendo Switch et de son ambassadeur Zelda Breath of the Wild pour une bonne cause, (et rendre un hommage à son défunt père) :

Ce stream Zelda Breath of the Wild par la « princesse » Zelda en personne, est prévu aujourd’hui vers 21h (12h heure locale) sur le compte Twitch LVLUP Dojo. L’argent récolé sera donné à la fondation « Brain & Behavior Research« , dédiée à la recherche des troubles mentaux (dont semblait souffrir son père).

Zelda Williams précise qu’il y aura des « surprises » durant cet événement même si on ne connait pas leurs natures. Cependant, n’attendez pas un stream du début de Zelda Breath of the Wild car Zelda a annoncé déjà avoir terminé la quête initiale des 4 sanctuaires du Grand Plateau.

Retrouvez ci-dessous le stream de Zelda Breath of the Wild, avec Zelda Williams, en direct dès 21h :

Source

Le film interactif Late Shift débarque sur Xbox One, PS4 et PC

Apres un passage remarqué sur iOS, le film interactif Late shift arrive sur PlayStation 4, Xbox One et Steam.

Édité par Wales Interactive, Late Shift vous mettra au coeur d’un thriller où toutes vos décisions (180 au total ndlr) selleront le destin des personnages. Si la plupart de vos choix restent mineurs, quelques-uns changeront profondément le scénario. Comme les jeux du genre (Heavy Rain, les jeux Telltale Games etc ), tous vos choix doivent se faire dans un temps imparti, sans pause possible. Tout cela vous conduira sur l’une des 7 fins possibles, en passant par des chapitres exclusifs selon vos choix. Bien sûr, rien ne vous empêche de « rejouer » le film et ainsi découvrir tous les arcs scénaristiques possibles, avec les chapitres « cachés » et fins alternatives.

Côté histoire, comme nous avons pu le voir dans un précédent article, vous suivez les aventures de Matt. Un étudiant modèle qui se retrouve impliqué à l’insu de son plein gré dans le cambriolage d’une maison de vente aux enchères londonienne. Il devra ainsi tout faire pour prouver son innocence.
Late Shift sortira sur Xbox One, PS4 et PC le 12 avril prochain au prix de 12,49 euros. Petit bonus pour les abonnés du PS+ qui pourront l’obtenir pour la somme de 9,99€, le prix d’un bon petit film.

[RDV] Débat sur la représentation de la femme dans les jeux vidéo

En cette « journée de la femme » (ou plutôt droit de la femme), nous vous invitons à découvrir un débat sur la place qu’occupe la gente féminine dans le jeu vidéo.

A l’occasion de débats réunis sous le label « Les Rencontres Vidéoludiques » organisés par l’association Loisirs Numériques, un événement très intéressant va arriver le 13 mars prochain à l’Ecole 42. En effet, dans le cadre du « Mois des Joueuses » proposé par Loisirs Numériques, des événements quotidiens prendront part durant le mois de mars pour discuter autour de la représentativité des femmes dans le jeu vidéo.

On est tous en capacité de citer des noms d’héroïnes iconiques dans le jeu vidéo, tels que Lara Croft de Tomb Raider pour la plus connue. Pourtant, la question du sexisme ou du manque de maturité du média vidéoludique pour aborder la représentativité des femmes dans le jeu vidéo se pose. Dans le cas de Lara Croft, on a clairement pu observer son évolution et ses changements de perceptions artistiques depuis sa création en 1996 avec la sortie du premier Tomb Raider, jusqu’au reboot de 2013. Depuis, les joueurs et joueuses ont pu également découvrir une amélioration de la représentation des femmes dans le jeu vidéo avec des titres tels que Life is Strange (Max et Chloé), Beyond Good & Evil (Jade), The Last of Us (Ellie) ou encore Metroid/Bayonetta (combo avec Samus Aran).

heroines jeux videoEn guise d’exemple, voici l’analyse sur les jeux de baston de Fanny Lignon, maître de conférences en cinéma et audiovisuel ayant dirigé le livre collaboratif Genre et jeux vidéo :

« Les jeux de combat proposent des représentations excessives de la féminité. Mais il ne faut pas oublier que c’est aussi le cas des hommes ! La différence, c’est que les filles sont sous-représentées. Ces dernières années, elles composent environ 30% des combattantes.

Ce qui est intéressant, c’est qu’avant, c’était des personnages relativement faibles, donc qu’on prenait rarement. Aujourd’hui, la légèreté et la rapidité des personnages féminins sont devenues des forces. On se retrouve donc avec certains personnages féminins plus forts que les personnages masculins ! »

Vaste sujet qui mérite un beau débat qu’on vous dit !

A cet effet, Jehanne Rousseau (CEO/directrice du studio Spiders), Lise Famelart (Journaliste spécialisée jeux vidéo chez madmoiZelle) et Thomas Planques (Game designer / Scénariste / Enseignant freelance) encadreront l’événement autour de ce sujet sulfureux mais ô combien intéressant.

femmes dans les jeux vidéo débatRendez-vous donc le 13 mars prochain à 19h30 à l’Ecole 42 (Paris), en prenant le soin de vous inscrire par ici au préalable (dépêchez-vous, les places vont partir très vites).

Le film Just Cause s’offre Aquaman de DC Comics

On vient d’apprendre que la franchise de jeux vidéo Just Cause allait être réalisé par Brad Peyton. Mais il y a plus croustillant.

jason momoa aquaman

En effet, Aquaman en personne tiendra le rôle titre. Jason Momoa va donc jouer dans l’adaptation du jeu Just Cause réalisée par Brad Peyton et écrite par John Collee (Master and Commander: The Far Side of the World). Pour rappel, le réalisateur est à l’origine des films : Voyage au centre de la Terre 2 : L’Île mystérieuse et San Andreas tous deux avec l’acteur et ancien catcheur Dwayne Johnson. Les souvenirs qu’ont laissé ces deux films, dans la mémoire de l’auteur de ces lignes, sont plus que périssables, malheureusement.

Dwayne Jonson san andreas

La série Just Cause a commencé en 2006 et a produit deux séquelles depuis lors. La franchise est connue pour son monde ouvert, les environnements hautement destructibles et une bonne dose d’humour décalé. Bien que la série de jeux ait trois volets distincts, le film prendra ses racines dans Just Cause 3, avec Momoa dans les bottes de Rico Rodriguez. Le jeu est officiellement décrit comme ce qui suit:

« La république méditerranéenne de Medici souffre sous le contrôle brutal du général Di Ravello, un dictateur avec un appétit insatiable pour le pouvoir. Rico Rodriguez est l’homme chargé de détruire l’emprise du général sur le pouvoir par tous les moyens nécessaires. Avec plus de 643 kilomètres carrés de liberté totale : du ciel au fond marin et un énorme arsenal d’armes : des gadgets et des véhicules, préparez-vous à déchaîner le chaos de la façon la plus créative et explosive que vous puissiez imaginer. »

L’ancien acteur de Stargate Atlantis est maintenant sur le tournage du film Aquaman un super héros de chez DC. On pourra le voir en Novembre dans la Ligue des Justiciers. Quant à Brad Peyton, il a prévu de retrouver Dwayne Johnson plus tard cette année pour une autre adaptation de jeu vidéo, la version sur grand écran du jeu d’arcade des années 80, Rampage, dont vous pouvez admirer une image ci-dessous.

rampage jeu vidéo

[Story Test] Mon week-end avec la Nintendo Switch

Après une longue attente, la Nintendo Switch pointe enfin le bout de son nez. Voici mes impressions, après avoir passé un week-end avec elle.

Notre histoire commence en Gare Montparnasse dans un train direction Bordeaux. Ca tombe bien car la nouvelle console de salon de Nintendo est … (trans)portable. « Confortablement » installé en seconde classe, je sors ma Nintendo Switch de son étui (non fourni avec la console à l’achat) et lance Zelda Breath of the Wild. 64% de batterie, ca va être dur de tenir tout le voyage, surtout qu’en seconde classe, les prises c’est pas automatique.

Qu’à cela ne tienne, je décide de profiter du peu de temps dont je dispose pour faire un tour dans le magnifique monde d’Hyrule. Je sors mon casque sans-fil et … non, inutile de chercher, il n’est pour l’instant pas possible d’appairer des accessoires Bluetooth. Et oui, chez Nintendo seul les Joy-Con sont visiblement considérées comme des périphériques sans fil. C’est donc sans son que je vais jouer, la petite heure 15 minutes de batterie restante.

Arrivé à destination, je prends mes affaires dont ma Nintendo Switch ayant rendu l’âme 2 heures plus tôt, vivement la LGV. Curieux de cet appareil, mes amis me demandent « c’est quoi cette vielle tablette de geek ? ».
« C’est la dernière console de Nintendo, la Switch, qui fait console portable et console de salon à la fois. » leur répondis-je. Les mots magiques étaient lâchés et s’en suivit un flot de questions : « C’est Nintendo qui fait ça ? Oh trop cool ! », « Génial, ca veut dire que tu peux jouer à Mario Kart où tu veux ? » ou encore « C’est dingue tout ce qu’on peut faire aujourd’hui ! Tu te rappelles l’époque de N64, ou de la SNES ? …».
Tout d’abord désabusé par les réflexions sur une vulgaire « tablette de gamer », je suis rapidement très surpris par l’émerveillement qu’elle procure, seulement à l’annonce de son nom. Nous sommes à l’époque de l’iPad, de la Nvidia Shield, ou encore de toutes ces tablettes Android Gaming surpuissantes. Et pourtant, ce genre de réaction n’a rien de surprenant avec un peu de recul. Nintendo reste une marque culte toutes générations confondues et ils le prouvent une nouvelle fois avec la Switch.

Une fois arrivé chez mes amis, l’interrogatoire se poursuivit : «  Et, tu as quoi comme jeux dessus ? Super Mario ? Mario Kart ? GoldenEye Remastered HD Switch Edition ….? ».
– «  Ben, uniquement Zelda Breath of the Wild et 1,2 Switch ». En même temps, que prendre d’autre ? La plupart des titres excitants n’arrivent que dans plusieurs semaines, voire mois.

« 1,2 Switch, c’est cool, ça me rappelle Wii Sport »

Nous sommes en soirée et entre deux verres et quelques parties de babyfoot, nous nous lançons sur le jeu 1,2 Switch sur la grande télé du salon. Rapide et efficace, l’écran de la console apparait immédiatement et proprement sur l’écran 4K. 
Nous nous lançons donc dans plusieurs parties de 1,2 Switch. Même si le principe où l’on ne doit pas regarder l’écran, mais l’autre joueur dans les yeux, est assez déroutant au premier abords, nous nous prenons au jeu.
Là, un de mes amis me lance « Sympa 1,2 Switch, c’est comme WiiSport ! Et il te le file avec la console non ? ».
– « Euh non je l’ai acheté 50 euros… »
lui répondis-je, un petit peu gêné. S’en suivit un échange de regards qui en disaient long sur les impressions du jeu. Certes, ces mini-jeux sont très sympathiques et en un sens novateurs dans leur façon d’aborder le jeu vidéo. Il n’en reste pas moins qu’il s’agit, pour la plupart, de très courts mini-jeux avec peu d’intérêts et une rejouabilité limitée. Là où WiiSport innovait et amusait, 1,2 Switch étonne et montre rapidement ses limites. Notamment dans la technologie employée, via ses Joy-Con ou plutôt ses « Wiimotes light ». Pourtant le jeu présente parfaitement le potentiel des manettes de la Switch. Nous espérons retrouver d’ailleurs certaines gestures de ces dernières dans les jeux d’éditeurs tiers.
Tips d’apéro : Certains mini-jeux, notamment celui de la bouteille d’eau gazeuse, peuvent se jouer en parallèle d’un autre jeu pratiqué durant les soirées arrosées… bref n’en disons pas plus.

Déjà dimanche matin… enfin midi, rien de tel qu’un bon repas et d’une après-midi tranquille devant la télé. Surtout qu’il pleut dehors. Ni une ni deux, je remets les Joy-con sur le support manette de la Nintendo Switch et allume la console à distance. Confortable cette manette d’ailleurs, contrairement à ce qu’on a pu dire, les sticks sont accessibles, tout comme les différents boutons et gâchettes. Et pourtant je n’ai pas des petites mains.
Allez, c’est parti pour Zelda Breath of the Wild sur grand écran. Le premier constat est magnifique, avec une véritable avalanche de couleurs et une distance d’affichage impressionnante. Bon il faut se l’avouer, l’aliasing est de la partie aussi et les (petites) baisses de framerate lorsque trop d’éléments sont à l’écran font tache. Cependant, on y est et la promesse de base est bien tenue. Je peux pleinement jouer à un jeu AAA sur console portable, que je peux Switcher, d’un simple geste, en mode salon.


Ah …. voilà que mes Joy-Con n’ont plus de batterie. Je cherche alors le port USB-C de la manette pour les recharger, en vain. Et oui, aussi incroyable que cela puisse paraitre, il est impossible de recharger les Joy-Con ailleurs qu’en les remettant sur la Nintendo Switch, et la brancher en suivant. Logique ? Pratique ? Intelligent ? Non, non et bien sûr que non !
Le Zelda sera pour une prochaine fois donc, je préfère économiser la batterie de la console en la laissant sur son dock. Il faut bien préparer son retour pour Paris.

Fin de journée et du week-end, je m’installe dans mon train direction Paris. Tout est parfait, la température est agréable, j’ai pris mes vieux écouteurs filaires pour avoir du son et j’ai de la batterie sur ma Nintendo Switch. Je vais pouvoir repartir sur Zelda Breath of the Wild  pour essayer de récupérer la Palavoile (Parapente, en langage Zelda) en échange des quatre trésors cachés dans les différents sanctuaires du plateau. Rassurez-vous pas de SPOIL, ce n’est que l’immense introduction dont vous aurez droit au début de l’aventure.

Cinq minutes après … ah non, 2h 45 après, l’aventure doit déjà s’arrêter faute de batterie. Mais pourquoi je n’ai pas baissé la luminosité de ma tablette, enfin de ma console portable, enfin ma console de salon … enfin… de ma Nintendo Switch.

Voilà le week-end est déjà terminé et beaucoup de choses à en retirer. Tout d’abord, il faut se l’avouer, la Nintendo Switch est une très mauvaise tablette mais une excellente console. Malgré les apparences, la Switch n’est pas une tablette, elle n’a pas une bonne autonomie et elle n’est pas véritablement ergonomique une fois ses Joy-Con retirées. Sans oublier, les bordures grossières autour de l’écran et la ventilation apparente sur le dessus. Rajoutez à cela qu’elle est incompatible avec la plupart des chargeurs USB vers USB-C. Pourtant, une fois les Joy-Con en main et un bon jeu, la magie opère et nous nous retrouvons sur une excellente console portable et une console de salon honorable.
En se plaçant de ce point de vue, la Switch tient largement ses promesses. On y retrouve une excellente expérience de jeu, avec très peu de dégradation lors du passage en mode salon (testé avec Zelda Breath of the Wild et 1,2 Switch). L’utilisation de la manette reste également très bien pensée, autant en mode portable qu’en mode classique (console de salon). Certes, il est difficile de juger étant donnée la (très) pauvre bibliothèque à laquelle nous avons droit, pour l’instant. Mais nous pouvons faire confiance à Big N pour la finition et la qualité de ses licences, en espérant que les éditeurs tiers emboitent le pas dans ce sens.

« il faut se l’avouer, la Nintendo Switch est une très mauvaise tablette mais une excellente console »

En conclusion, la Nintendo Switch est à ce jour la meilleure réponse au marché des consoles portables. Face à une concurrence mobile féroce et à la forte tendance des consoles de salon, il s’agit d’une excellente proposition faite aux joueurs. Nintendo signe sans doute une de ses meilleures consoles, certes loin d’être irréprochable mais en parfaite adéquation avec le marché du jeu vidéo actuel. Tout repose maintenant sur les jeux à venir en 2017, notamment ceux des éditeurs tiers.

Bloodborne: une surprise communautaire le 10 mars prochain

La communauté Bloodborne appelle ses fans à se retrouver le 10 mars pour relancer sa funeste aventure

Par l’intermédiaire du célèbre forum Reddit, Bloodborne est appelé à être « ressuscité » par sa communauté de fans. Préparez votre galette (ou votre copie virtuelle) de Bloodborne pour le 10 mars prochain afin de replonger dans les profondeurs de Yharnam. Cet événement communautaire sobrement intitulé « Return to Yharnam » invite les fans de Bloodborne à repartir à la chasse avec un nouveau personnage pour retrouver l’excitation des débuts du jeu, sorti le 25 mars 2015.

C’est une véritable opportunité pour les joueurs n’ayant pas encore eu l’occasion de succomber aux charmes de Bloodborne, en commençant par sa superbe direction artistique inspirée d’un Londres néo-victorien (période Jack L’Eventreur), sans oublier son gameplay exigeant dans la plus pure tradition de la série des (Dark) Souls. Vous découvrirez un jeu punitif mais pas (si) injuste, avec de la coopération, de dangereux envahisseurs (les autres joueurs) et des messages mystérieux, le tout étant à la base du multijoueur de Bloodborne.

bloodborne return to YharnamEn résumé, voici la marche à suivre :

  • Créez un nouveau personnage le 10 mars
  • Sonnez vos cloches et appelez les autres chasseurs à travers le monde pour commencer l’aventure
  • Laissez le message « You’re in the know, right? » (gimmick de la communauté ndlr) dans le Hub central du jeu « le Rêve du Chasseur« 
  • Progressez à votre rythme, l’événement se terminant (théoriquement) le 24 mars prochain.

Cet événement communautaire fait suite au succès récent du « Return to Drangelic » de Dark Souls 2 où la communauté PC a répondu présente. Pour rappel, Bloodborne est une exclusivité PS4 s’étant écouler à plus d’un millions d’exemplaires lors de sa première semaine de sortie ! C’est un très beau score pour un jeu jugé compliqué à approcher, la saga des (Dark) Souls ayant dépassé le simple cadre du jeu de niche.

Nul doute que parmi ses millions d’utilisateurs, l’appel communautaire « Return to Yharnam » va trouver écho au sein des joueurs PS4 qui veulent (re)plonger dans l’ambiance lugubre et les miasmes de Bloodborne.

Si vous nous lisez et que vous êtes fan de Bloodborne, nous vous invitons à faire passer le message pour que cet événement communautaire soit un succès !

Bloodborne

[Critique] KONG : SKULL ISLAND Aussi impressionnant que superficiel 

Après le reboot de Godzilla par Gareth Edwards, voici qu’arrive le reboot de King Kong par Jordan Vogt-Roberts dont le but est d’apporter à Legendary Pictures sa franchise de monstre : le MonsterVerse.

Le film se déroule dans les années 70, au moment où la guerre du Vietnam se finit (le jour précis où Nixon annonce le retrait des troupes américaines). Des scientifiques aux théories un peu farfelues, veulent partir à la découverte d’une île en forme de crâne (Skull Island), que des satellites viennent de découvrir dans le pacifique sud. Ils pensent y découvrir un monde fantastique peuplé de créatures colossales. Voilà le pitch de départ qui pause les bases d’un film de monstre décomplexé sur fond de critique antimilitariste.

Le film est un mélange d’influences, de King Kong au film Japonais de Kaiju en passant par Apocalypse Now et Platoon sans oublier le Monde Perdu de Sir Arthur Conan Doyle. En somme, c’est un patchwork qui fonctionne plus ou moins bien dans ses différents niveaux de lectures. En effet, si le film de monstre et en particulier le design est réussi, le discours semble parfois naïf et reprend sans vergogne une imagerie tout droit venue de ses pairs (Apocalypse Now en tête). De plus les personnages sont assez inégaux dans l’écriture et manquent parfois de profondeur et d’un arc narratif puissant.

Vous m’avez suivi ? Alors parfait allons plus loin !

Une image vaut mille mots !

Kong peut être résumé en une seule image :

kong poster

Elle condense l’ensemble des influences en particulier, celle des films de Kaiju Japonais des années 50 et 60. Le réalisateur nous donne quelques indices sur ses sources d’inspirations. Notamment, il parle des films de guerre des années 70 : Apocalypse Now, Platoon et plus surprenant The Conversation. Ce n’est pas tout, puisqu’il ajoute The Host un film de monstre Coréen avec une créature qui se meut comme les Skullcrawlers (les deux monstres en dessous de Kong sur l’affiche). Il y a aussi la série des Neon Genesis Evangelion et des personnage comme Sachiel du même univers :

sachiel

Ou Osselait de Pokémon :cubone pokemon

Et No-Face du Voyage de Chihiro :

no face

Encore plus étonnant, le réalisateur cite comme autre inspiration le film Princesse Mononoké pour l’approche et le design des monstres.

kong monstre

Bien entendu, le premier King Kong de 1933 n’est pas oublié. D’ailleurs, une scène du film fait référence au combat entre Kong, qui défend Fay Wray (Ann Darrow ), contre un T-rex :

Effectivement, dans cette séquence mythique on peut observer le travail exceptionnel d’un artiste et pionnier des effets spéciaux : Willis O’Brien. Qui utilise ici la technique de l’animation en volume ou stop motion pour animer les deux monstres.

king kong évolution

Le jeu (d’acteur) n’en vaut pas la chandelle.

Le casting est plus qu’inégal et voit ses acteurs principaux se diluer au travers du film sans jamais réussir à briller ou sortir du lot des personnages secondaires. A noter, que John C. Reilly vole la vedette à Tom Hiddleston avec son personnage de hippie à moitié fou et à l’humour plus que dérangé. Heureusement, Samuel L Jackson tire aussi son épingle du jeu par une interprétation ambivalente entre monstre et humain créant une tension palpable entre lui et Kong.

Kong quant à lui ne nous propose pas un personnage à la hauteur du mythe, malgré son design simple, mais pas simpliste, qui en fait l’une des figure graphique du film. En effet, son introduction rapide et brutale dans le film ne laisse aucun mystère ni suspens autour du personnage. Tout cela donne alors lieu à un enchainement gratuit de money shots sympathiques où Kong est présenté comme gardien de l’île et protecteur d’un peuple secret.

king kong

La naissance d’une franchise monstrueuse.

Bien entendu, le but est ici de régénérer le film de monstre et d’exploiter au maximum ces créatures au travers de plusieurs films et notamment de crossovers. Avec en ligne de mire la rencontre entre Kong et Godzilla dans un MonsterVerse !

Un dernier mot sur la production.

Le film est produit en partie par une société Chinoise bien connue : Tencent. Nous avons encore une preuve de l’importance que le marché Chinois prend aujourd’hui dans notre paysage cinématographique. On peut ajouter xXx : Reactivated sorti il y a quelques semaines et mettant en scène Donnie Yen dans un rôle plus important que le simple faire valoir asiatique habituel au côté de Vin Diesel.

Au final, on hérite d’un résultat bancal mais qui malgré tout se laisse regarder, donnant parfois des frissons, surtout lorsque les monstres apparaissent à l’écran. C’est une expérience à admirer en IMAX 3D sous peine de rater le côté le plus intéressant du film : son avalanche d’action et de combats monstrueux. Quoi qu’il en soit, les créatures sont réussies. Voilà un film qui est parfois naïf et souvent inégal dans son propos et ses inspirations cinématographiques des années 70, laissant un arrière goût d’inachevé, mais qui somme toute n’est pas désagréable.

La notation PopCorn Game : 3/5

note king kong

 

note king kongnote king kongnote king kongEnregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le film Sleeping Dogs annoncé avec Donnie Yen

A défaut d’avoir une suite, le jeu Sleeping Dogs aura le droit à son adaptation cinématographique

D’après Deadline, le jeu Sleeping Dogs développé par (feu) United Front Games et édité par Square Enix, sera adapté au cinéma. On connaît même l’acteur principal du film, il s’agira de la super star asiatique, bien connue aussi en Occident, Donnie Yen. Pour rappel, l’acteur chinois est célèbre pour la série de film IP Man (à regarder d’urgence le premier si ce n’est pas déjà fait ndlr) et plus récemment, dans le film Star Wars Rogue One , aux côtés de son compère Jiang Wen.

Sleeping Dogs Donnie Yen IP Man Star Wars Sleeping Dogs
C’est la compagnie de production Original Film qui sera derrière le film Sleeping Dogs, connue pour ses productions estampillées action, avec des franchises telles que Fast and Furious, XxX ou encore Jump Street.

fast and furious films

Pour rappel, Sleeping Dogs est l’un des meilleurs GTA like plutôt boudé par le public, mettant en scène le protagoniste Wei Shen. Il s’agit d’un agent Americano Hong-Kongais infiltré au sein de la mafia chinoise « Sun On Yee » qu’il devra démanteler . Donnie Yen incarnera donc Wei Shen, expert des arts martiaux et en maniement de flingues, dans la plus pure tradition des films hong-kongais rendus célèbres par le réalisateur John Woo. D’ailleurs, si vous voulez découvrir ce genre prolifique, nous vous conseillons grandement de regarder la série des Infernal Affairs !

Sleeping Dogs Infernal Affairs

Sleeping Dogs était sortie en 2012 sur PS3, Xbox 360 et PC, une version remasterisée ayant vu le jour deux ans plus tard sur PS4 et Xbox One. Malheureusement, le studio Developer United Front Games qui était derrière le jeu, n’a pas survécu aux (trop) faibles ventes du jeu, mettant la clé sous la porte en 2016, après avoir annulé un spin-off de Sleeping Dogs intitulé Triad Wars.

Si la promesse d’un film Sleeping Dogs peut paraître excitante au premier abord, nous craignons que son adaptation sur grand écran soit trop lourde en références, jusqu’à gâcher l’oeuvre. Rappelons que le jeu était lui-même déjà très inspiré des films du cinéma hong-kongais.

Scroll to top