Mois : octobre 2017

[PGW 2017] Une petite conférence Sony au grand coeur

A l’occasion de sa conférence PWG 2017, Sony a réussi à marquer les esprits avec de nouveaux titres et de beaux trailers

C’est la deuxième fois que Sony profite de la Paris Games Week pour proposer sa conférence maison et les japonais avaient des choses intéressantes à montrer. On a bien entendu eu droit au retour de grosses licences exclusives dont on connaissait déjà l’existence (God of War, Spider Man, Detroit…) et de belles surprises (Shadow of the Colossus, The Last of Us 2, Ghost of Tsushima…). On oubliera pas de citer les 2 perles indies qui reviennent (Guacamelee 2, Spelunky 2).

Voici notre sélection illustrée par leur trailer respectif:

1) PGW 2017 Sony – Ghost of Tsushima – Onimusha x Tenchu x Nioh

Il s’agit de la grosse annonce de cette conférence. On l’attendait cette annonce du nouveau jeu du studio first party Sucker Punch, connu pour ses licences Sly et Infamous. Ghost of Tsushima fait furieusement penser à Onimusha au premier coup d’oeil même si on peut percevoir du Tenchu et du Nioh. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle exclusivité PS4 fait méchamment saliver !

2) PGW 2017 Sony –  God of War – Kratos en congé de paternité

On pouvait en douter mais pourtant, nous avons bien eu des nouvelles de la part de God of War PS4 avec ce nouveau trailer. Malheureusement, rien de très neuf à se mettre sous la dent, on y voit toujours Kratos prendre en charge l’enseignement de son garçon…à coup de grosse hache magique et de flèches. On veut mettre la main dessus pour se forger un avis. Qui sait, peut être en coop lors de la PGW 2017 ? (Laissez nous rêver)

3) PGW 2017 Sony – Detroit Become Human – Avez-vous passé le test Turing ?

On s’y attendait un peu plus, le retour de Detroit, nouvelle production Quantic DreamDavid Cage questionne les joueurs sur les rapports entre êtres humains et androïdes (coucou Blade Runner). Dans ce nouveau trailer, on s’attarde sur les choix et conséquences des actions, leimotiv du studio depuis ses débuts. On soulignera toujours l’incroyable niveau technique des productions Quantic Dream qui veut pousser encore plus loin la transmission des émotions par le virtuel. Le contexte choisi semble parfait pour ça (des androïdes donc effet d’uncanny valley pertinent).

4) PGW 2017 Sony – Shadow of the Colossus Remastered – Onirisme quand tu nous tiens

Le retour du roi ! Ce remake/remastered de Shadow of the Colossus décroche la mâchoire, tant par la direction artistique de la Team Ico et le charme poétique qui leur est propre que par la qualité technique. En effet, Shadow of the Colossus semble enfin bénéficier des moyens nécessaires pour proposer une aventure magnifique dans de bonnes conditions. On se rappellera d’une technique en deca à l’époque sur PS2/PS3, beaucoup de baisses de framerate, d’aliasing…
Merci au moteur de The Last Guardian qui fait des merveilles et nous promet de (re)découvrir ce chef d’oeuvre sur PS4.

5) PGW 2017 Sony – The Last of Us 2 – la claque made in Naughty Dog

On finira par cette belle surprise car le très attendu The Last of Us 2 s’est illustré avec une vidéo d’environ 5 minutes ! Alors qu’on s’attendait à revoir Days Gone, on était loin de se douter que Sony allait dégainer la cartouche The Last of Us 2. Que dire à part que Naughty Dog semble maîtriser son sujet comme jamais ? Le studio confirme son expertise technique pour tirer au mieux de la PS4 (ces modélisations !) et étale sa science de la mise en scène de manière impressionnante même si on comprend qu’ils ont bien digéré la série The Walking Dead. Futur hit prévu en 2018.

 

[CRA$H TEST] Super Mario Odyssey : Un jeu presque parfait ?

Comme de nombreux joueurs, nous attendions de pied ferme le retour du plombier moustachu le plus célèbre du monde. Dire que Super Mario Odyssey était attendu est un doux euphémisme. Avec lui, Nintendo retenait sa respiration pour savoir si l’essai serait transformé pour les fêtes de fin d’année. Avant même d’aborder ce Crash Test, nous pouvons déjà vous dire que, OUI le pari est gagné pour Nintendo et sa Switch. Ce nouveau Super Mario Odyssey confirme que l’année 2017 est bien l’année de Nintendo et qu’un nouveau vent de fraicheur s’abat sur le marché du jeu vidéo. Enfin, cela fait partie de nos habitudes mais nous tenons à vous préciser que ce test est garanti sans aucun spoil.

Plus classique que ça tu …

Ce n’est pas là que l’on attendait ce nouveau Super Mario. L’histoire reste classique à souhait, Bowser a kidnappé notre chère princesse Peach et met une tannée à Mario, détruisant par la même occasion sa célèbre casquette. Notre héros se retrouve rapidement un nouveau chapeau, Cappy, devenant également son nouveau compagnon de route. Tout deux sont guidés par le même objectif, retrouver le grand méchant pour récupérer leurs bien aimées respectives.

Ce nouveau couvre chef, Cappy, est d’ailleurs LA grande nouveauté de cet opus. Il apporte avec lui d’innombrables nouveautés de gameplay et ainsi permet d’attaquer, récupérer des bonus et le plus intéressant prendre le contrôle des ennemis et éléments du décor. Nous y reviendrons un peu plus bas dans ce Crash Test.

Pour retrouver Bowser et la princesse Peach, vous devrez explorer de nombreux mondes à l’aide d’un vaisseau, l’Odyssée, et de Lunes en guise de carburant. Vous l’aurez compris, il vous faudra retrouver un certain nombre de Lunes dans chaque monde pour passer au suivant. Chaque niveau n’est pas linéaire et vous permet donc une certaine liberté d’exploration. Votre objectif principal étant de récupérer toutes les lunes, ou au moins suffisamment pour passer au monde suivant. Vous pouvez ainsi vous déplacer librement sur les différents niveaux, les découvrir de fond en comble pour en récolter le maximum de Lunes. De nombreux checkpoints sont également disséminés un peu partout pour en faciliter l’exploration.

Vous l’aurez compris, la récupération totale des Lunes n’est pas une obligation pour terminer le scénario principal, qui compte une bonne dizaine d’heures. C’est tout me direz-vous ? Bien loin de là. Vous apprenez à la fin de votre quête principale que vous n’avez fait qu’effleurer l’ensemble des mondes et de leurs innombrables surprises. Ainsi tout ce que vous avez pu collecter tout au long de l’histoire ne représente qu’une petite partie de tout ce que le jeu a à vous offrir, un tiers pour être précis. Libre à vous donc d’explorer tous les niveaux, d’en essorer l’ensemble des coins et recoins pour y récupérer toutes les Lunes. Et croyez-nous, contrairement à la plupart des jeux, il y a un véritable intérêt pour le joueur à continuer le jeu après la fin.

Cappy, le véritable héros du jeu

Thug Life mod activated !

Cappy, votre casquette magique, représente le véritable coeur du jeu, voire même le principal intérêt. Elle décuple la richesse de level design & game design du jeu et rend l’exploration prenante et extrêmement originale. Grace à elle, nous découvrons sans cesse de nouvelles possibilités de gameplay, des passages secrets et d’autres incroyables surprises made in Nintendo. Ainsi Cappy vous permettra de prendre le contrôle de tout et n’importe quoi, des Goomba au T-Rex en passant par les Bullet Bill et d’autres éléments du décor surprenants telle qu’une bouche d’égout. Comptez une cinquantaine de transformations possibles. Nous sommes sans arrêt surpris par l’imagination et le génie que les développeurs ont placé au coeur du jeu.

8-bit mon amour

Lorsque l’on pense à Super Mario, la plupart des joueurs ont en tête les cultissimes jeux des années 80/90. Nintendo le sait et ne pouvait décidément pas passer à côté. Mais pas question ici de faire un simple hommage et ce retour aux sources servira le gameplay dans tous les niveaux. Sans trop dévoiler ces phases de jeu, nous retrouvons, dans ce mariage de la 2D/3D, tout le génie de Nintendo et un véritable hommage aux jeux de plateforme de ces 30 dernières années.

Côté gameplay, Super Mario Odyssey fait un quasi sans faute. Même si la prise en main au départ semble un peu brouillonne, on s’habitue très rapidement à la maniabilité de Mario et de sa fidèle casquette. Notez que le jeu vous encourage à jouer avec les deux Joy-Con détachés pour profiter au maximum de toutes les subtilités de gameplay. Cela vous permet notamment de contrôler plus efficacement votre casquette et ainsi atteindre plus facilement ennemis et bonus aux alentours.

Seule véritable ombre au tableau, le multijoueur. Vous pouvez jouer à deux, l’un des joueurs prenant le contrôle de Mario et l’autre de Cappy. Anecdotique, ce mode présente un intérêt plutôt limité, notamment pour le joueur contrôlant la casquette. Egalement la caméra à tendance à se placer naturellement dans des angles tordus, rendant le jeu très difficile à jouer. Vous pouvez la replacer correctement mais vous ne pourrez pas vous déplacer en même temps.

Globalement, Super Mario Odyssey est beau. Le titre tourne en 720p en mode portable et en 900p en mode télévision, le tout avec une bonne fluidité. Malheureusement, l’aliasing et quelques petits ralentissements s’invite régulièrement à la fête. On notera également que quelques textures font clairement la tête, notamment en mode portable. Nous pensons, par exemple, à l’herbe qui dans certains niveaux piquent sérieusement les yeux. Passé ces petits défauts, le jeu présente des graphismes colorés, dévoilant des décors magnifiques et d’une originalité à vous en décrocher la mâchoire.

Super Mario OdysseyPour finir sur une bonne note (bonne blague ndlr), Super Mario Odyssey fait un sans faute en nous proposant une bande-son excellente sur fond de Jazz/Broadway. Chaque niveau possède son thème musical qui, toujours agréable à l’oreille, nous accompagne même dans les phases 8bits. Un détail de plus qui plonge le joueur dans la magie de ce Super Mario.

 

Super Mario Odyssey fait un véritable carton plein et devient à ce jour l’un des meilleurs jeu de la Switch et de l’année. Cela devient une habitude pour Nintendo qui, après un Zelda Breath of the Wild quasi parfait, remet une couche pour notre plus grand bonheur. Alors non, le jeu parfait n’existe pas et comme vous avez pu le lire plus haut, de nombreux petits défauts titilleront certains joueurs sans véritablement les rebuter. Passé les petites imperfections techniques, nous avons là une véritable perle vidéoludique. Un concentré de surprises, d’hommages et d’ingéniosité qui transporteront l’ensemble des joueurs dans une aventure hors du commun. Une leçon de jeu vidéo, plus de trente ans après la sortie du premier opus.

A combien estimons-nous le prix du billet à bord de l’Odyssée ?

Crash test

La note du Crash Test de Super Mario Odyssey sur Nintendo Switch est de 44,90€

Super Mario Odyssey

Mais qu’est ce qu’un Crash Test ? Contrairement aux nombreux tests que l’on peut trouver, la note finale est donnée à travers un prix d’achat conseillé. Partant du prix de vente neuf constaté (44,99€ dans le cas de Super Mario Odyssey), Crash Test tacle là où ça fait mal et vous donne la véritable valeur d’un jeu. Pourquoi payer trop cher ses jeux vidéo ?

 

Xbox Originale : Les 13 premiers jeux retrocompatibles se dévoilent

Comme annoncé lors de l’E3 2017, les jeux Xbox première du nom font leur entrée sur les Xbox ONE S & X.

Vous pouvez dès aujourd’hui retrouver les 13 jeux Xbox suivants sur votre Xbox One :

  • Black
  • BloodRayne 2
  • Crimson Skies : High Road to Revenge
  • Dead to Rights
  • Fuzion Frenzy
  • Grabbed by the Ghoulies
  • Ninja Gaiden Black
  • Prince of Persia : The Sands of Time
  • Psychonauts
  • Red Faction II
  • Sid Meier’s Pirates!
  • Star Wars : Knights of the Old Republic
  • The King of Fighters Neowave

Vous avez, bien sûr, la possibilité d’y jouer via la version boite originale ou de payer le doux(loureux) prix de 9,99€ sur le marketplace Xbox.

Côté technique, ces jeux ont bien sûr été remis à jour et proposeront du 1080p avec des framerates acceptables pour nos beaux yeux. Cependant, aucun multijoueur en ligne ne sera possible, les serveurs ayant été fermés depuis belle lurette. Mais les amoureux des soirées LAN (Local Area Network ou Réseau Local en bon français ndlr) seront ravis d’apprendre qu’il sera possible de connecter plusieurs consoles en réseau local pour jouer entre amis… à l’ancienne.

Quels jeux d’Xbox attendez-vous le plus ? JetSetRadio Future ? Top Spin ?

[CRA$H TEST] Fifa 18 Switch : Vrai jeu ou vulgaire adaptation portable ?

Comme tous les ans, EA nous délivre sa nouvelle édition annuelle de Fifa sur PS4, Xbox One, PC, PS3, Xbox 360 et grande nouveauté… sur Nintendo Switch.

Vous l’aurez compris, cette année une nouvelle version de Fifa 18 fait son entrée. Elle est très attendue pour deux raisons. La première, il s’agit du premier Fifa de la Nintendo Switch. Et la seconde, celle-ci promet les sensations et la qualité de jeu d’une console de salon, en mode portable. Alors, pari réussi pour Fifa 18 Switch ?

Fifa 18 Nintendo Switch

Petit mais costaud !

Commençons par ce qui nous saute aux yeux, aussi la chose que l’on appréhendait le plus : les graphismes. Etant donné la puissance de la console de Nintendo, le nouveau moteur Frostbite s’est vu remplacer par « l’ancien » Ignite engine. Cela se ressent notamment au niveau des textures, des effets de lumière et surtout de l’animation des joueurs. Passé cela, cette version est plutôt propre, les joueurs sont bien modélisés, les gestes sont, certes, plus hachés mais restent très convaincants. On retrouve toutes les sensations que l’on attend d’un Fifa, malgré un fort arrière goût d’Old Gen (Xbox 360, PS3 ndlr). L’IA (intelligence artificielle ndlr) est proche, voire identique, de celle que l’on peut retrouver sur les versions PS4 et ONEs. Comme dans ces dernières, la réaction des gardiens reste apathique face aux attaquants. Une récente mise à jour devait régler cela mais nous n’avons pas pu en constater les effets, autant sur PS4, Xbox ONE et malheureusement sur Switch.

Trop léger ?

Côté mode de jeu, l’essentiel est là. Nous retrouvons avec plaisir le mode Carrière, Ultimate Team et Saisons qui vont sans doute nous tenir en haleine de longues heures. Malheureusement on déplore également de (gros) absents tels que les modes Aventure et Clubs pro. Aussi, il vous est impossible de lancer une Saisons Coop en ligne et pire, vous ne pouvez pas jouer avec vos amis en ligne. Un énorme point noir qui dessert le jeu et surtout le mode online de la Nintendo Switch qui doit encore faire ses preuves.

fifa 18 switch Condamné à jouer contre des inconnus, une autre désagréable surprise nous attend, la stabilité des matchs en ligne. Tout ceux qui ont déjà fait des matchs de saison en ligne bourrés de ralentissements savent à quel point il est pénible, voire impossible, de jouer dans ces conditions. Lors de nos tests, nous avons rencontré des difficultés à trouver un adversaire et à finir un match sans le moindre ralenti. Notez que nous avons fait des parties en wifi en mode portable et en mode console de salon. Espérons qu’une prochaine mise à jour améliore cela. En attendant, privilégiez la connexion par câble lorsque vous jouez depuis le dock.

fifa 18 switch Bonne surprise côté gameplay, qui offre les sensations que l’on attend d’un jeu Fifa. Vous pourrez ainsi aisément caler vos gestes techniques ou encore faire vos tirs en finesse en pleine lucarne. Cette version Switch permet également de jouer à plusieurs en utilisant un JoyCon pour chaque joueur. Néanmoins, avec seulement un stick et deux gâchettes ce dispositif assure le strict minimum,  mais reste globalement jouable et fun. Il sera donc préférable d’avoir plusieurs manettes pour jouer avec ses amis dans les meilleures conditions.

En conclusion, Fifa 18 Switch offre le strict minimum de ce que l’on peut attendre d’un jeu de simulation de football en 2017. Loin d’être à la hauteur des versions de salon, il a le mérite d’être le meilleur Fifa sur console portable.  Nous avons droit à des sensations de jeu excellentes, des graphismes largement acceptables et surtout une fluidité exceptionnelle. Mais le manque de modes de jeu et les limitations en ligne nous rappellent que nous sommes sur une version très allégée. Nous sommes donc très loin des versions PS4 et Xbox One et malheureusement de la promesse de la Switch.

Malgré ses nombreux défauts, Fifa 18 Switch marque LE vrai grand retour de la franchise chez Nintendo, tout en devenant LA référence de jeu de foot sur console portable.

La note du Crash Test de Fifa 18 sur Nintendo Switch est de 29,90€

Mais qu’est ce qu’un Crash Test ? Contrairement aux nombreux tests que l’on peut trouver, la note finale est donnée à travers un prix d’achat conseillé. Partant du prix de vente neuf constaté (51,99€ dans le cas de Fifa 18 Switch), Crash Test tacle là où ça fait mal et vous donne la véritable valeur d’un jeu. Pourquoi payer trop cher ses jeux vidéo ?

Paris Games Week: une édition 2017 toujours plus riche en contenu

La 8ème édition de la Paris Games Week approche à grand pas, elle ouvrira ses portes du 1er au 5 novembre prochains

Depuis sa création en 2010, le salon Paris Games Week est devenu l’événement incontournable en France pour tous les aficionados de jeux vidéo. On peut même parler d’E3 français, multipliant les records d’affluence chaque année, l’édition 2016 ayant connu son pic de popularité avec environ 310 000 personnes.

La Paris Games Week 2017 s’offrant même le luxe de proposer, pour la première fois de son histoire, un événement qui aura lieu hors du parc des expos situé à Porte de Versailles. En effet, l’intérêt et le succès des événements musicaux (pour la plupart symphoniques) liés aux jeux vidéo est grandissant depuis quelques années. A cet effet, la Paris Games Week propose le concert Paris Games Week Symphonic qui se déroulera le 1er novembre au Grand Rex.

Paris Games Week Symphonic : Les plus grandes musiques de jeux vidéo dans un concert symphonique

En outre, on retrouvera également la deuxième édition d’IndieCade Europe, le festival des jeux indépendants qui aura lieu les 30 et 31 octobre prochains au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris. On a souvent tendance à le comparer au festival Sundance présentant des films indépendants dans le domaine du Cinéma, l’IndieCade mettant l’accent sur les créateurs indépendants. En effet, vous pourrez découvrir des jeux et créations aux concepts innovants et expérimentaux, cassant la routine des gameplay « classiques » proposés par les jeux AAA ne pouvant pas se permettre autant de risques.

indicade

Enfin, sachez pour que la seconde fois, Sony a décidé de tenir leur conférence européenne Playstation à l’occasion de la Paris Games Week. Cela prouve encore une fois, l’influence grandissante du salon français à l’échelle internationale, cette conférence Playstation étant très prestigieuse, surtout au vu de la domination de la PS4 sur le marché mondial par rapport à ses concurrents directs.

Rendez-vous sur le stand Sony le 30 Octobre à 17h ou sur votre streaming préféré pour suivre la conférence Playstation

Conférence Sony Paris Games Week

Informations pratiques
Date : 1er au 5 novembre 2017
Horaires : 8h30 – 18h30. Fermeture à 18h dimanche 5 novembre.
Lieu : Paris Expo – Porte de Versailles / halls 1, 2.1, 2.2 et 3. Game
Connection, hall 2.1.

Nintendo nous préparerait-il une réédition de sa GameBoy pour 2018 ?

Nintendo ne semble pas vouloir lâcher le filon de la nostalgie de si tôt et nous préparerait déjà une GameBoy « classic ».

Après l’incroyable succès de la version miniature des NES et SNES Mini, Nintendo semble vouloir poursuivre son culte à la nostalgie chez les joueurs avec une réédition de la GameBoy Classic.

La société vient en effet de faire un dépôt d’une nouvelle marque, dont le format correspondrait à sa légendaire console portable. On peut donc imaginer l’arrivée prochaine d’une GameBoy, non pas mini mais remasterisée pour l’occasion. Écran rétro-éclairé, jeux cultes pré-installés, le tout avec le choix de jouer en couleurs ou en noir et blanc.

Game Boy

Bien sûr, aucune déclaration pour l’instant chez Nintendo. Si cette rumeur se précise, nous devrions avoir une annonce plus officielle courant 2018 pour une sortie fin d’année.

Pensez-vous craquer si cette « GameBoy Classic » débarque l’année prochaine ?

[Sony] PlayStation lance sa propre carte bleue : Quels avantages ?

Sony lance sa carte bleue Playstation, pour l’instant, uniquement aux Etats-unis.

Sony s’est associée avec Capital One pour proposer une carte bleue aux couleurs de Playstation. En plus de plaire aux (grands) fans de la marque, elle permettra de cumuler des points en effectuant vos achats. Ensuite l’ensemble de vos points seront échangeables contre des bons d’achat sur le Playstation Store.

playstationA l’instar des cartes American Express, l’ensemble de vos achats vous permettront de gagner et d’accumuler des points. Et bien sûr, les produits Sony vous rapporteront jusqu’à 5 fois plus de points.  Enfin, vous pourrez gagner un bon d’achat Playstation Store de 50 dollars, si vous effectuez votre premier achat 90 jours après la réception de la carte.

Actuellement déployée en exclusivité aux Etats-Unis, la carte bleue Playstation arrivera sans doute dans nos contrées si le succès est au rendez-vous. Celle-ci peut se montrer très intéressante, notamment pour les gros consommateurs de jeux et produits tech Sony.

 

Scroll to top