fbpx

Mois : août 2020

[CRA$H TEST] Paper Mario The Origami King : un nouvel opus hanté par quelques ombres du passé

Rien de tel qu’un bon jeu léger sous le soleil de l’été et ça tombe bien car cette année Nintendo nous offre un nouveau Paper Mario. 4 ans après Color Splash sur Wii U nous retrouvons l’univers de Super Mario sous la forme papier. Petite originalité néanmoins puisque cet épisode oriente la série plus vers l’aventure, l’éloignant ainsi de la dimension RPG d’origine.

L’histoire se passe une nouvelle dans le Royaume Champignon qui fait face à une nouvelle menace. Olly le roi origami a décidé de s’emparer du Royaume et d’y transformer tous ses habitants en origami, les réduisants en esclaves par la même occasion. Heureusement Mario parvient à s’échapper des griffes des gardes et grâce à l’aide d’Olivia nous devrons retirer les 5 serpentins qui encerclent le château de la princesse Peach.

C’est sur cette base que le jeu nous lance dans l’aventure, accompagné de notre « ange gardien » très bavarde, Olivia, qui nous indiquera les bases du gameplay et autres solutions. 

Paper Mario The Origami King

Plus qu’un bout de papier un tableau de maitre

Paper Mario The Origami King brille de bout en bout par sa direction artistique magnifique, à la fois cartonnesque et originale. Nous parcourons le jeu perpétuellement en admiration des petits détails et autres originalités que le titre a à nous offrir. Que ce soit sur les décors colorés et tous les clins d’oeil à cet univers tout de papier vêtu, nous ne sommes pas déçus.

Paper Mario The Origami King

Un système de combat original mais répétitif

Nous retrouvons ici un système de jeu d’aventure pour les phases d’exploration, avec des actions particulières à faire pour interagir avec les PNJ, ainsi que le décor. Cependant, lors des combats nous retrouvons tout une dimension stratégique et RPG. Ces derniers s’exécutent au tour par tour et nous devrons tout d’abord aligner les ennemis pour les mettre dans une position optimale pour leur asséner un coup dévastateur.

Très intéressantes, les premières heures, le système devient rapidement répétitif et ce malgré une difficulté évolutive. Les combats contre les boss, plus rares, tendent heureusement à varier le gameplay. Nous y saluons également l’originalité de nos grands adversaires, entre la boite de crayon et le rouleau de scotch attendez-vous à des combats aussi mémorables que drôles.

Paper Mario The Origami King

Le piège des jeux d’aventure

Entre les nombreuses phases de jeux originales, les rencontres de nouveaux personnages aussi drôles qu’attachants, Paper Mario The Origami King nous imposera des phases d’exploration vues et revues plutôt moyennes. Nous devrons par exemple faire quelques allers et retours pour accéder à un point A, nous devons aller à un point B, où avant il faudra aller récupérer un élément au point C pour enfin pouvoir débloquer le point A et avancer. Nous pensons notamment à l’exemple de l’activation de l’ascenseur dans le bateau Le Princesse Peach. NON ! En 2020 il faut arrêter ce genre de remplissage. Surtout lorsque le reste du jeu brille par son originalité.

Paper Mario The Origami King

Paper Mario : The Origami King est un bon jeu pour passer du bon temps durant cette période estivale. Il offre de bons moments drôles et variés. Nous regrettons que le jeu tombe régulièrement dans le piège du remplissage avec les « quêtes à interrupteurs » ayant malheureusement peu d’intérêt. Pour le reste, l’originalité de nombreuses phases de jeu et l’humour omniprésent en font le parfait allié pour passer un bel été. Pour cela nous lui attribuons la note de 39,99€.

GRAPHISMES
Beaux, variés et détaillés 90%
Gameplay
Cohérent à l'époque, daté aujourd'hui 70%
Scénario
Du Super Mario classique et efficace 90%
Durée de vie
Très complet 90%
Bande Son
Bruitages et musiques agréables 80%
Crash test
59.99
Prix conseillé, après le Crash Test.
Scroll to top