Latest Posts

Anthem Demo : parce que c’est ton Destin(y) !

Il est temps, après quelques jours de démo d’Anthem, de faire pour nous un point sur le jeu. À l’instant où nous écrivons ces lignes, la bêta vient de fermer ses portes, elle nous aura laissé une impression plutôt positive et un sentiment de curiosité pour la suite.

Prise en main

Gros point fort pour Anthem. Le javelin se pilote avec grâce et se maitrise en à peine 5 minutes que ce soit au sol ou en plein vol. Les capacités sont nombreuses : on peut faire du sur-place en lévitation pour plus de précision et aisément se déplacer en un clin d’oeil si la situation devient cocasse.
Bioware signe avec brio un mapage des touches parfait qui devient inné passé le PREMIER vol. C’est une franche réussite.

anthem

Personnalisation

Nous retrouvons tous les classiques du genre : couleurs de l’armure, styles, matières, etc… on sent bien la volonté de proposer à chacun d’avoir son propre design personnalisé. Reste à voir les possibilités du jeu final mais tout semble y être.

anthem

On peut aussi profiter d’un arsenal très fourni rapidement. S’équiper d’armes complémentaires, changer ses attributs : orienté missiles dans le cas du ranger, orienté pouvoir dans le cas du storm (les deux classes testées). Selon vos choix, la manière de jouer va changer radicalement. On peut passer de soutien d’équipe à une vraie force de frappe selon les équipements et capacités choisies. Les deux autres classes non testées sont l’interceptor qui possède une vitesse accrue dans ses mouvements, et le collosus, véritable tank des familles.

anthem


L’intérêt réside dans la complémentarité entre les classes qui, bien harmonisées, laisseront place à des combos dévastateurs. Tandis que si tous les joueurs jouent le même javelin, les combats seront plus rudes et moins intéressants.
Tout est une question de bon timing et d’esprit d’équipe, mais là encore, Anthem brille par des combats dynamiques et tactiques à souhait.

anthem
anthem
anthem

Un monde diversifié

Des plaines aux villes, des montagnes aux fonds marins, tels seront les espaces à explorer dans Anthem. Bonne claque graphique une fois la manette en mains, les environnements sont variés et plaisants à parcourir.
Cependant, gros bémol sur les objectifs peu clairs en parties libres. On a du mal à comprendre où aller et quoi faire car il n’y a aucune indication… Invitation au voyage ? Euh, ok, mais avec un lieu où se rendre sur la carte c’est le minimum.
Deuxième point négatif : le vide… le monde est magnifique mais vide ! On ne ressent pas un instant de vie sur cette planète. Il faut cependant prendre ce dernier argument avec des pincettes, car il peut tout à fait être dû à la bêt… pardon, démo du titre. (EA et Bioware préfèrent parler de démo que de bêta : ndlr)

anthem

Fort Tarsis et missions

À la manière d’un certain Destiny, Anthem nous invite avant, entre et après chaque missions de passer par For Tarsis, dernier bastion à défendre afin de faire nos compte-rendus de mission, échanger nos armes, profiter du loot, etc… Espérons que ces aller-retours permanents dans ce HUB, ne gâcheront pas le rythme du jeu.
Ensuite, les missions sont redondantes : avancer – tirer – avancer – tirer. Cette répétition est sauvée par un gameplay aux petits oignons mais il faudra voir sur la longueur. Il faut que l’histoire nous tienne en haleine du début à la fin, afin de ne pas être gêné par ce va et vient. À voir. On vous joint les attentes que nous avions concernant le titre avant le dernier E3.

Anthem à encore beaucoup à montrer, c’est sûr. Tout ce qui est présenté dans cette démo laisse présager le meilleur avec quelques zones d’ombres à éclaircir dès la sortie du jeu. Il faudra qu’il se démarque des ressemblances avec le bébé de Bungie, tout en proposant une vraie cohérence dans le monde proposé et sa narration. En l’état, tout ce que l’on a pu voir est motivant pour la suite, gameplay au top, phases de shoot intenses, aspect personnalisation très complet. Mais vu les personnes aux commandes, ça aurait été difficile qu’il en soit autrement.
Reste à voir sur le long terme et tout ce qu’il manque à ce préambule, en espérant qu’il y ait encore beaucoup à découvrir pour faire d’Anthem, la claque annoncée par ses développeurs.

Related posts:

Laisser un commentaire

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Scroll to top